PARTAGEZ SUR :

Steph Jed et Rose Nordin skatent ensemble depuis quelques années à Londres. Steph est photographe, Rose graphiste. Et de leur rencontre est née la série de zines « Right 2 the bone » qui nous délivre par touches des impressions de la communauté skate de New-York que Steph explore depuis maintenant 6 ans.



« Right 2 the bone », © Steph Jed / Rose Nordin


« Right 2 the bone », signifie « jusqu’à l’os ». Et quand, comme Steph Jed et Rose Nordin, on fait partie de la communauté skate, cette expression résonne comme un principe de vie, celui d’expérimenter les choses jusqu’au bout. Une attitude qu’elles partagent depuis l’année dernière dans une série de petites publications du même nom et qui a trouvé la forme qu’il lui convenait le mieux, le zine. Une forme de publication libre dans la forme et dans le contenu, concevable avec un petit budget : « la réalisation de zines nous donne une autonomie complète », résume brièvement Rose lors de notre Skype. « Right 2 the bone » et « Right 2 the bone 2 » consistent en des petits posters tenus ensemble par un élastique coloré conçus pour le plaisir par des passionnés : « Comme nous sommes toutes les deux des skateuses, cela faisait juste sens pour nous de collaborer sur des projets qui parlent de choses que l’on aime. », raconte Steph.



Respectivement, les couvertures de « Right 2 the bone » et « Right 2 the bone 2 », © Steph Jed / Rose Nordin


Un travail d’équipe né en 2016 dans les skate-parks londoniens, mais qui trouve son origine à New-York quand, il y a six ans, Steph s’y installe et commence à arpenter la ville et fréquenter les skate-parks : « J’ai fait un stage à New-York il y a six ans, se rappelle Steph. Et depuis, j’ai pris l’habitude de m’y rendre chaque année pour visiter mes amis et y prendre des photos. ». Des photos de la ville, à hauteur de skateuse, présentées dans « right 2 the bone » volume 1, mais aussi des personnes qu’elle rencontre quand elle va skater et dont elle montre les silhouettes dans le volume 2. Certaines font désormais partie de sa vie, comme Traf Fuuji, duquel elle a fait la connaissance il y a quelques années et qu’elle photographie à chaque fois qu’elle retourne à New-York.



Une photo prise par Steph lors d’un de ses voyages à New-York,
la personne photographiée n’est pas Traf Fuji © Steph Jed



« Right 2 the bone », © Steph Jed / Rose Nordin


Pour Steph, collaborer avec Rose était d’autant plus intéressant que la graphiste n’a jamais mis les pieds à New-York, travaillant ses images avec un regard frais sur la ville et les personnes photographiées. Son design, qui transforme les photos de Steph en instants de vagabondage aux couleurs pastels et formes géométriques, permet de retrouver cet émerveillement et cette excitation que Steph a ressenti il y a quelques années en arrivant dans ce nouvel environnement qui a fini par devenir aussi le sien.



« Right 2 the bone », © Steph Jed / Rose Nordin



« Right 2 the bone », © Steph Jed / Rose Nordin



« Right 2 the bone 2 », © Steph Jed / Rose Nordin



« Right 2 the bone 2 », © Steph Jed / Rose Nordin


Vous les voulez ? « Right 2 the bone » vol. 1 et « Right 2 the bone 2 » sont disponibles à la vente en ligne ICI pour respectivement £4,50 (env. 5,3€) et £5 (env. 5,8€).

Retrouvez Steph Jed et Rose Nordin sur leur site Internet : stephjed.com et rosenord.in.

Et « Right 2 the bone » sur tumblr : right2thebone et right2thebone2, et sur Instagram. Un numéro 3 est en cours de préparation 🙂



Le zine, une forme de publication conçue par des passionnés, pour des passionnés. Sur cette photo, un ami skater et longboarder lit « Right 2 the bone » dans un parc à Berlin, © Nathalie Hof