PARTAGEZ SUR :

Bonjour, voici la #Sélectiondujeudi 79, votre indispensable dose de photojournalisme hebdomadaire.

Cette semaine, nous avons le grand bonheur de partager les travaux de Etienne Maury, Sidonie Hadoux, Benjamin Filarski, Marion Péhée, Sébastian Castelier, Zacharie Scheurer, Billy Miquel et Nicolas Portnoi. Merci à tous !

Vous pouvez nous soumettre vos images en cliquant sur ce lien, vous pouvez retrouver également les archives de la #Sélectiondujeudi en cliquant .

Vous pouvez aussi vous abonner à la revue EPIC, ici ou commander nos anciens numéros, .

▼ ▼ ▼ ▼ ▼


Etienne Maury / Hans Lucas

SITE INTERNET / INSTAGRAM / BLINK

Le 21 mars 2017 sera la journée internationale des forêts. Ici, Filipe, forestier, ébranche un épicéa qu’il vient d’abattre dans une parcelle de l’Office National des Forêts (ONF) située dans le parc national des Cévennes.

Le tronc sera ensuite évacué vers la piste et toutes les branches coupées seront laissées sur place. Elles seront peu à peu transformées en matière organique et serviront à la régénération de la forêt. Le choix des arbres à abattre se fait en concertation entre l’ONF et l’administration du parc afin de garantir une gestion durable des forêts et de la biodiversité qu’elle abrite. Barre des Cévennes, 16 janvier 2017.




Sidonie Hadoux

SITE INTERNET / FACEBOOK / TWITTER / INSTAGRAM

Mantsebo Rapoone et son dernier petit-fils, Khaliso Raqhoe, s’activent pour nourrir le feu de bois qui permet de faire bouillir un alcool de maïs. Le village de Sephareng au Lesotho n’a ni eau courante, ni électricité, pourtant il surplombe la réserve d’eau du barrage de Katse, l’un des deux plus grands barrages de tout le continent. Mais l’eau ne leur est pas destinée. Elle est transportée grâce à des tunnels souterrains jusqu’à la région du Gauteng en Afrique du Sud, à plusieurs centaines de kilomètres de leur village.

Cette image est extraite de la série « Sécheresse au bord de l’eau ».




Benjamin Filarski / Hans Lucas

SITE INTERNET / TWITTER / INSTAGRAM / BLINK

À l’origine, le festival des couleurs « Holi », fêté en Inde et au Népal depuis l’Antiquité, célèbre la mort de la démone Hindoue Holika brûlée par le Dieu Vishnu. C’est le triomphe du Bien sur le Mal.

Aujourd’hui, c’est surtout le côté ludique du festival qui attire les foules. À Katmandou, sur la place Durbar square, les gens se jetaient de la couleur en poudre et de l’eau en se souhaitant un joyeux Holi.




Marion Péhée

SITE INTERNET / INSTAGRAM / BLINK

Vova et ses amis dans la maison d’une amie. Ce soir-là, ils fêtent ses 18 ans. Ils habitent Schastya, ville du donbass ukrainien. Située à trois kilomètres au nord de la République populaire autoproclamée de Louhansk, cette commune était il y a encore un an et demi un lieu d’affrontements entre les séparatistes pro-russes et les forces ukrainiennes. Seul le Donets, un affluent du fleuve Don, sépare aujourd’hui les deux territoires ennemis. « Dans notre ville, personne ne se fait tirer dessus », affirme Vova, qui s’apprête tout de même à devenir sniper. C’est un véritable traumatisme pour tous ces jeunes qui ont vécu cette guerre de plein fouet à l’âge où l’on se construit et se cherche un avenir. Schastya, Ukraine, juillet 2016




Sébastian Castelier

SITE INTERNET / FACEBOOK / TWITTER / INSTAGRAM

Bader Alqallaf, 39 ans, employé au “Censor Board Committee » du Ministère de l’information koweitienne, visionne le film biographique américain “Hidden Figures,” réalisé par Theodore Melfi. Le comité visionne six à huit films par semaine afin de supprimer certaines scènes violentes, religieuses, politiques ou immorales qui violent les réglementations Koweïtiennes en la matière.




Zacharie Scheurer

SITE INTERNET

Un jeune hôte d’accueil derrière son bureau au centre de presse du Salon de l’Agriculture 2017. Lundi 27 février 2017.




Billy Miquel

Photographie issue d’un travail de deux ans en immersion avec des toxicomanes de rue à Bruxelles.Ici, un homme se prépare une injection d’héroïne. Après avoir dissout l’héroïne solide dans de l’acide citrique, le consommateur la mélange à du sérum physiologique avant de se l’injecter.




Nicolas Portnoi / Fragment

SITE INTERNET / INSTAGRAM

Le chien le plus élégant de France nous a fait l’honneur de sa présence lors du défilé Chanel. Heureusement j’étais là. J’ai profité de l’attroupement pour le prendre en photo sous son meilleur profil.


▼ ▼ ▼ ▼ ▼


En savoir plus sur Epic Stories : À mi chemin entre magazine et livret d’art, la revue EPIC-stories redonne la parole aux jeunes photojournalistes. Tous les trois mois, quatre photographes nous confient une histoire racontée en images. Ils nous expliquent comment ils ont conçu cette histoire et pourquoi. C’est leur regard sur le monde qui s’exprime.