PARTAGEZ SUR :

Voici que voilà donc l’ultime #Sélectiondujeudi – votre autoproclamée indispensable dose de photojournalisme hebdomadaire…

Un rendez-vous pour beaucoup, comme en témoignent nos statistiques de lectures.

Ayant déjà remercié beaucoup de personnes dans mon précédent mail d’annonce de cessation de parution de la revue EPIC-Stories et, conséquemment de la #Sélectiondujeudi qui y était liée, je me dois aujourd’hui de saluer celles et ceux qui, par leurs petits mots, ont bien voulu témoigner leur attachement à EPIC.

Je suis heureux de terminer les choses ainsi avec cette sélection et ce très beau numéro #12 qui devrait partir au courrier demain, vendredi (pour ceux qui souhaitent encore le commander il vous reste encore quelques heures -> c’est par ici).

Nous ferons probablement une dernière relance courant avril et vous convieront également à un « pot d’adieu » courant mai.

D’ici là, merci encore à tous et à Dieu vat !


Jean-Matthieu


Note de l’équipe OAI13 : C’était un plaisir de travailler avec toute l’équipe d’Epic Stories. Nous avons eu beaucoup de bonheur à faire un peu partie de la sélection du jeudi, par son relai sur notre site d’une part, mais aussi grâce aux interviews Skype que nous réalisions chaque mois pour les publier sur Facebook. Bonne route Jean-Matthieu ! Et à bientôt 🙂



▼ ▼ ▼ ▼ ▼


Ian Dalipagic

SITE INTERNET

Toutes les six minutes en France, l’équivalent d’un stade de foot disparaît sous le béton. Cette urbanisation galopante, Jacques Proix, agriculteur et maraîcher, en fait les frais depuis plusieurs générations : « Mon père avait plus de 80 hectares et mon grand-père une bonne centaine, raconte-t-il. Moi, j’en ai 45, dont une vingtaine en précaire. Cela veut dire que je n’ai aucun droit dessus car j’ai été exproprié. » L’expansion de la ville se fait à ses dépends, la dernière expropriation en date concerne le projet du Grand Paris et de sa future ligne de métro qui doit passer sur les champs de Jacques.

Son exploitation située en région parisienne n’a cessé de s’amenuiser; il cultive toujours son thym un genou à terre et une faucille à la main, « comme il y a cent ans », à la seule exception faite qu’il se retrouve aujourd’hui entre l’autoroute A1, Leroy Merlin et KFC. À cela s’ajoute le va-et-vient incessant des avions depuis la construction des deux aéroports du Bourget et de Roissy Charles De Gaulle.




Cédric Roux

SITE INTERNET / FACEBOOK / INSTAGRAM

Daleville, Indiana, USA. Lundi 20 mars 2017 au petit matin.

Comme tous les lundis matin, John commence sa semaine en prenant son petit déjeuner chez Denny’s. Comme à chaque fois, il est presque seul et apprécie ce moment de calme avant de débuter la semaine.




Denis Meyer / Hans Lucas

SITE INTERNET / FACEBOOK / INSTAGRAM

Islande, Blue Lagoon, mars 2017.

L’île du nord de l’Océan Atlantique connaît un véritable boom touristique. Depuis quelques années les visiteurs débarquent en masse, poussant le pays à se transformer. En 2017, l’île devrait accueillir pas moins de 2,2 millions de touristes, pour 335 000 habitants.




Chris Huby / Agence Le Pictorium

SITE INTERNET / FACEBOOK / INSTAGRAM / BLINK

Décembre 2016 – Les familles syriennes chrétiennes se réunissent pour la première fois depuis longtemps devant l’église orthodoxe de la ville pour assister à la cérémonie du feu. Un immense sapin est aspergé d’essence avant d’être allumé. Nombre d’enfants sont habillés en Pères-Noël et dansent autour, tous ensemble.

Hassaké, dans la vallée du Khabour, est l’une des plus grandes villes de Syrie. Située dans le nord-est du pays, elle est le siège de nombreux affrontements entre les différents groupes du conflit syrien. Daesh a notamment attaqué des villages voisins il y a quelques années, laissant derrière eux de nombreuses destructions qui ont marqué les esprits des communautés.




Marylise Vigneau / Anzenberger

SITE INTERNET / FACEBOOK / TWITTER / INSTAGRAM

Portrait de Rani (Qui signifie « Reine » en Hindi/Ourdou) autour de minuit, dans un rickshaw, à Lahore, Pakistan.

Les hijras (terme désignant une personne trans-genre née de sexe masculin) dansent dans les mariages et distribuent des bénédictions de fertilité. Le reste du temps, elles mendient et parfois se prostituent. Elles sont relativement acceptées dans la société pakistanaise et plus largement sous-continentale. Cependant leur sexualité flagrante détonne en ce pays ultra-conservateur et leur supposée capacité à jeter le mauvais oeil suscite la méfiance.




Pierre Duvert / Hans Lucas

SITE INTERNET

Vintimille, frontière italienne, juillet 2016. Ils sont plusieurs centaines de personnes, migrants en provenance de la corne de l’Afrique principalement, à trouver refuge dans ces entrepôts désaffectés de la SNCF. Demain, ou un autre jour, ils tenteront de passer la frontière française pour rejoindre le Royaume-Uni. Quelques-uns réussiront, beaucoup seront attrapés par la Police et reconduits loin de Vintimille, dans le sud de l’Italie. Mais inlassablement ils reviendront et recommenceront.




Angélina Bernardeau

SITE INTERNET / FACEBOOK / INSTAGRAM

Cholet, 2017 – Je commençais à prendre en photo la lumière qui s’étalait sur le rideau quand il est arrivé et s’est imposé droit et franc face à moi en enveloppant l’objectif de son regard. Cela n’a duré que quelques secondes, repartant de façon aussi impromptue.


▼ ▼ ▼ ▼ ▼