PARTAGEZ SUR :

« Good luck with the future », c’est la toute dernière série des photographes catalans Dani Pujalte et Rita Puig-Serra. Le duo d’artistes s’est penché sur une question qui n’a pas d’âge, celle du devenir et de comment y faire face.




En 2014, mes tongs et moi passions une demi-journée de vacances à feuilleter dans une pièce sombre les travaux des étudiants de l’école de photographie IEFC à Barcelone. Je me souviens encore de l’étiquette insolente de ma bouteille d’eau, « muy debil ». J’étais là parce qu’un des responsables de l’école, Carles Costa, une des personnes les plus gentilles du monde, avait profité de mon passage pour me proposer de passer regarder des portfolios. Sélectionnés et présentés avec amour. Sous le regard anxieux des professeurs. Qui a dit pression ?

Je suis repartie avec le livre de la petite amie de l’un des étudiants présentés, Where mimosa bloom. Une petite merveille d’édition en hommage à la disparition de la mère de la photographe. C’est comme ça que j’ai rencontré sans les voir Dani Pujalte et Rita Puig-Serra. Quelques mois plus tard, on exposait la série avec Circulation(s).

Leur nouvelle production Good luck with the future, marque un tournant dans leur vie comme dans leur travail. A travers voyages, portraits et témoignages, ils ont porté et confronté la question de la jeunesse et du devenir. Hasard, possibilités, virtualité, incertitude, peurs et espoirs, mais aussi douceur, sérénité et sensualité, ce voyage initiatique pose la jeunesse et la transformation comme étapes de la vie, mais aussi comme façons pérennes de réagir à l’instabilité du monde, que le chemin soit tracé dans les étoiles, le marbre ou le sable.






Galerie rapide : cliquez sur une image pour tout visionner.



Découvrez les autres travaux de Dani Pujalte et Rita Puig-Serra sur leurs sites Internet : danipujalte.com et ritapuigserra.com. Rita est aussi sur Instagram, @ritapuigserra.

Le livre « Good luck with the future » est en cours de réalisation et sortira prochainement.

Toutes les images, © Rita Puig-Serra et Dani Pujalte