PARTAGEZ SUR :

Des poils, un slip et un lit avec vue sur mur blanc : il n’en faut pas plus à Marc, aka @beardedwolfman sur Instagram, pour attirer une communauté de followers réguliers sur sa page entretenue quotidiennement. Son secret : un peu d’imagination et des poses qui, au fil des photos, nous font balancer par la fenêtre toutes les représentations qui imprègnent les concepts de « masculinité », « féminité » ou encore « virilité ».


Filter feet.

Une photo publiée par @beardedwolfman le



On n’était pas à la recherche d’images érotiques gays, et pourtant on l’a trouvé. Et en la matière, @beardedwolfman sait ce qui lui plait et ce qui plait à ses followers. Et tant pis si ce n’est pas au goût de tout le monde.

Un bref échange de mails et on est rentré dans son univers.



@beardedwolfman, d’où vient ce pseudonyme ?

J’avais du mal à trouver un nom d’utilisateur car tous les bons étaient déjà pris. J’en voulais un avec « bear » (ours) car au sein de la communauté gay, un ours est un homme gay très poilu. Comme je me trouve aussi velu qu’un loup-garou, j’ai remplacé « bear » par « wolf » (loup). Je ne sais pas si des gens se considéraient comme des « loups gays » avant, mais maintenant j’espère que oui !


Une photo publiée par @beardedwolfman le




Tu travaillais comme modèle, acteur, voire performeur avant de commencer ton compte ?

J’ai été modèle webcam à une période où j’étais fauché. Un de mes spectateurs m’a conseillé de me mettre à Instagram. Il m’a acheté un iPod et c’est comme ça que j’ai commencé à mettre en ligne des photos. Dès le début, j’ai eu de très bons retours, du coup j’ai continué.


Une photo publiée par @beardedwolfman le




Tes photos, tu les prends seul ou tu travailles avec des photographes ?

Je prends souvent mes propres photos : j’utilise le retardateur de mon iPod et la caméra frontale pour me voir à l’écran. Mais je suis ouvert à l’idée de travailler avec des photographes. J’ai fait quelques shootings avec des photographes qui m’ont contacté en découvrant ma page. Je trouve ce genre de collaborations passionnantes car ils ne me perçoivent pas comme je me perçois moi-même. Parfois ils attendent de moi que je sois agressif comme je suis poilu, ou que je sois très sensuel à cause des poses que je prends. Bref ils regardent mes photos et ils voient ce qu’ils veulent y voir.


Rinse off. Photo by @kev_freeman_photography

Une photo publiée par @beardedwolfman le



Come Away With Me. Photo by @kev_freeman_photography

Une photo publiée par @beardedwolfman le




Comment tu choisis tes postures justement ?

J’essaie en permanence de diversifier et de tenter de nouvelles positions. Parfois je ne me reconnais pas moi-même sur les images : c’est vraiment passionnant de voir à quoi je ressemble vu d’angles nouveaux.


There's a huge pile of dirty clothes behind me.

Une photo publiée par @beardedwolfman le



Hungover & Feeling Thirsty.

Une photo publiée par @beardedwolfman le



Wax on he whacks off.

Une photo publiée par @beardedwolfman le



Je ne veux pas me retrouver bloqué à toujours faire les mêmes choses, encore et encore. Ce qui peut être difficile car l’arrière-plan change rarement. Il m’arrive d’être paresseux et de faire ce que je sais que les personnes aiment : il y a quelques poses qui remportent toujours un grand succès, en particulier celle où je regarde au-dessus de mon épaule en montrant mon cul, les mecs adorent ça.


All night All summer.

Une photo publiée par @beardedwolfman le




Tu postes quotidiennement des nouvelles images. Est-ce que tu considères tes shootings comme une routine ?

Absolument. Parfois, si je me sens vraiment très créatif, je vais prendre plusieurs photos en même temps et en poster deux le même jour. Je reçois des commentaires ou messages de certains de mes followers m’écrivant qu’ils ont vraiment hâte de voir mes nouvelles photos, donc j’essaie aussi de poster pour eux. Je sais que j’ai des followers qui aiment me voir et c’est agréable de savoir que je rends quelqu’un heureux avec ma page.


Let's get these little piggies wiggling.

Une photo publiée par @beardedwolfman le




Ok, et quel genre de retours tu as de manière général ?

De bons retours la plupart du temps. J’ai déjà reçu des commentaires humiliants aussi. Généralement ils sont écrits par des jeunes encore à l’école qui commentent une de mes images en taguant un ami avec comme texte quelque chose du genre « Mate la page de ce mec ». Le commentaire suivant sera un « répugnant » venant de ce pote en question. J’essaie de taguer le plus possible mes photos avec les hashtags appropriés afin que tu ne puisses me trouver que si tu es à la recherche d’un homme gay poilu.


Hair everywhere.

Une photo publiée par @beardedwolfman le




RINGSIDE est une nouvelle rubrique d’articles et portfolios qui met en avant des travaux photographiques et visuels réalisés dans l’environnement proche du photographe/artiste/journaliste.