Filter Fakers : la police du filtre sur Instagram

PARTAGEZ SUR :

À sa création (et même longtemps après), Instagram a beaucoup été critiqué pour l’utilisation de ses filtres « imitant » un rendu vintage. Si bien qu’un hashtag a fini par se développer sur le réseau pour ceux qui voulait mettre en avant l’absence de filtre sur leurs images : #nofilter. Mais c’était sans compter sur Filter Fakers, ce site internet qui parcourt Instagram et qui dénonce les images taguées sans filtres mais qui, en réalité, en utilisent un.



filter-fakers_1

Comment fonctionne Filter Fakers ?

Le principe de Filter Fakers est très simple et se trouve résumé sur la page d’accueil : une archive automatisée des faux #nofilter sur Instagram. Il suffit de se connecter sur la page « Faker catcher » du site internet et d’entrer le lien d’une image Instagram. À partir de l’analyse de l’image, le site internet détermine si un filtre a véritablement été utilisé et lequel.

À quoi ça sert de dénoncer les fausses images sans filtre ?

Ceci expliqué, on se demande néanmoins quel est l’objectif de dénoncer des utilisateurs de filtres qui se disent sans filtres. À la création du site, il y a maintenant un an, quelques sites et blogs déclaraient : « Les internautes adorent utiliser le hashtag #nofilter. C’est une façon de dire ‘Eh ! Regardez ! Je suis un super photographe et je n’ai pas besoin de filtre pour rendre mes images cools’. » Filter Fakers serait-il donc un chasseur de faux photographes ? Non plus. Instagram est un réseau d’amateur en premier lieu.



filter-fakers_2

Filtre ou pas filtre : vrai ou faux photographe ?

Depuis les débuts d’Instagram, le filtre a souvent été un critère démontrant du manque qualité des images postées. Pourquoi ? Est-ce que le filtre fausse la pertinence du regardeur ? Non absolument pas. Simplement, nombreux sont ceux qui voient dans le filtre une façon de faire comme les « vrais » photographes. Le filtre Instagram serait une sorte d’imposture. Pourtant, nombreux sont les photographes professionnels qui utilisent des filtres et les amateurs qui utilisent les filtres le font simplement parce qu’ils trouvent le rendu joli. Alors #nofilter ou pas, #superfilter ou pas, ça suffit. Le filtre n’est pas un critère d’une vraie ou fausse photo.

Mais bon, la police du bon goût existera toujours, n’est-ce pas ?



instagram-vutheara

Vutheara



instagram-tony-hammond

Tony Hammond



instagram-william-daniels

William Daniels



instagram-loulou-daki

Loulou Daki

PARTAGEZ SUR :
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.