PARTAGEZ SUR :

La photographe Joni Sternbach réalise des portraits de surfers en ferrotype. Allez, plongeons pour un peu d’inspiration…

Dans sa série Surfland, Joni Sternbach tente de faire ce qu’elle appelle « des portraits de l’océan ». Pour elle, l’océan est le lieu qui inspire le plus la paix et le recueillement. Elle commence il y a une dizaine d’années à faire des portraits de surfeurs. Pourquoi en ferrotype (définition du procédé ci-dessous) ? Loin d’elle l’idée de vouloir évoquer le passé. Au contraire, elle souhaite inscrire cette technique photographique dans le présent.

Joni Sternbach confie à Slate que ce projet a changé sa vie dans la mesure où elle a été contaminée par l’état d’esprit du surfeur. Alors laissons nous contaminer un brin dans cette journée de grisaille.



joni-sternbach-surfers-01


joni-sternbach-surfers-02


joni-sternbach-surfers-03


joni-sternbach-surfers-04


joni-sternbach-surfers-05


joni-sternbach-surfers-06


joni-sternbach-surfers-07


joni-sternbach-surfers-08


joni-sternbach-surfers-09

Au cas où : C’est quoi le ferrotype ?

Le ferrotype est un procédé très courant autrefois qui succéda au daguerréotype utilisant une plaque de tôle recouverte d’une émulsion chimique qui produit après développement une image positive directe à caractère unique.

Vous pouvez suivre ses prises de vues et ses voyages sur :

Joni Sternbach sera exposée à Paris à la galerie Hug du 6 mai au 13 juin 2015.

PARTAGEZ SUR :
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.