Home Portfolios Entre la vie et l’asphyxie, il n’y a qu’une photographie

Entre la vie et l’asphyxie, il n’y a qu’une photographie

450
0
SHARE

Mercedes Cosano est une jeune photographe espagnole. Fascinée par les univers maritimes et les poissons, elle concentre son travail autour de l’eau et de la notion d’asphyxie. « Là où certains respirent, d’autres se noient ».

| Toutes les photos, © Mercedes Cosano



mercedes-cosano_01


mercedes-cosano_02

Texte de l’auteure :
La vie et la mort s’entremêlent et structurent notre existence en ce sens que l’un ne peut exister sans l’autre.
Pour certaines espèces la mer constitue le milieu de vie; le lieu où les échanges de gaz (oxygène et dioxyde de carbone) créent un environnement vital où le développement est un processus continu et infini jusque dans les profondeurs. Toutes les créatures de la mer sont préparées à vivre sous l’eau. La physionomie humaine, en revanche, nous obligent à vivre dans un environnement qui parfois nous étouffe. Océans d’air où l’on défie l’effondrement; où l’on doit choisir entre lutter ou arrêter de se laisser porter.

Là où certains respirent, d’autres se noient.



mercedes-cosano_03


mercedes-cosano_04


mercedes-cosano_05


mercedes-cosano_06


mercedes-cosano_07


mercedes-cosano_08


mercedes-cosano_09


mercedes-cosano_10


mercedes-cosano_11


mercedes-cosano_12


mercedes-cosano_13


mercedes-cosano_14


De ce travail, Mercedes Cosano a également réalisé un montage vidéo.


Sin Branquias (Without Gills) from Mercedes Cosano on Vimeo.



Découvrez le travail de Mercedes Cosano sur son site