PARTAGEZ SUR :

Entre 2007 et 2009, le photographe Allemand Oliver Hartung a arpenté les routes de Syrie pour photographier les monuments et les panneaux de propagande érigés à l’honneur de la famille Al-Assad qui dirige le pays depuis 1971. Syria Al-Assad raconte la place de l’image et de l’iconographie politique dans la société Syrienne.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_couv

Par la photographie, Oliver n’a de cesse d’interroger la ville, son architecture, ses monuments et sa signalétique comme autant de symptômes d’une société et d’un vivre ensemble. Son travail porte en grande partie sur le monde Oriental. Il a ainsi documenté la Jordanie, le Liban, la Turquie, l’Egypte ou encore le Maroc.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_08

Translation from Arabic: « Thou, who was raised in the house of the glorious leader! Thou, who are higher than the highest! You, our hope! Faculty of Administration, Directorate of Administrative Affairs. » Between Idlib and Aleppo, 2009.


Syria Al-Assad est une série de photographies réalisées lors de voyages en voiture. Sans s’arrêter, le photographe a capté les panneaux, les monuments qui se trouvaient sur son chemin, laissant la composition au hasard du déplacement du véhicule.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_04

Translation from Arabic: « Association of the Construction Industry, branch Dara´a. » Dara´a, 2009.


Avec distance et ironie, toujours dépeuplées voire désertées, les photographies d’Oliver Hartung font la typologie d’une société et de la construction d’un discours politique qui s’ancre littéralement dans le paysage.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_02

Translation from Arabic: « The Syrian Arab Republic. Yes to the builder of the modern Syria, Dr. Bashar al-Assad. » Deir ez-Zor, 2009.


Le regard photographique est dépourvu de message politique à proprement parler. Les images parlent d’elles-mêmes, entre l’esthétique des pancartes, la rouille qui les attaque et le contraste avec les idées qu’elles véhiculent.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_01

Translation from Arabic: « Sorrow saddens us all and joy makes us all happy. With harmonious hearts and arms linked together, our national unity is as strong as steel. City Council of Deir ez-Zor. « Deir ez-Zor, 2009.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_03

Translation from Arabic: « We sacrifice ourselves for you, Bashar. » Between Damascus and As-Suwayda, 2009.


La mise en page de Syria Al-Assad est audacieuse. Le livre se lit comme un calendrier. Toutes les photographies sont sur la page de droite et, grâce à de petites perforations, chacune d’entre elles peut être détachée : le lecteur a la liberté de redéfinir l’ordre, la séquence des images et d’interroger ainsi la cohérence du discours.



Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_10

En savoir plus :

Syria Al-Assad, Oliver Hartung
Editions Spector Books
30 euros
Se procurer le livre sur internet


Olivier_Hartung_Syria_Al_Assad_09

PARTAGEZ SUR :
Camille Périssé étudie le cinéma à Paris III. Parallèlement à ses études, elle est rédactrice chez OAI13.