PARTAGEZ SUR :

« Geographically Indeterminate Fantasies » est une exposition en ligne de GIFs accessible depuis lundi 11 avril. Ce projet initié par la galerie de l’Université de Providence aux Etats-Unis et curaté par le blog artistique « Art F City » bouscule les représentations et les manières de percevoir le monde en présentant les travaux de vingt-quatre artistes digitaux et une sélection d’articles. Comment ces artistes réinventent la réalité et la géographie à l’ère digitale ? Une question devenue récurrente à laquelle ils apportent une réponse esthétique originale.

NOTE : Les images présentées dans cet article ne sont pas les GIFs originaux, mais des extraits fixes. L’exposition étant en ligne, ils ne peuvent être diffusés que sur la plateforme dédiée.



Giselle_Zatonyl
Giselle Zatonyl, Modular Landscape (Kyplon), 2016, animated GIFs


Plus forcément besoin d’aller au musée ou dans une galerie pour voir une exposition. L’Université de Providence vient en effet de lancer une exposition en ligne intitulée « Fantasmes géographiquement indéterminés : le GIF animé comme Lieu ». Fantasmes et indétermination géographique : au vue des GIFs exposés, on veut bien le croire. Utopiques, dystopiques, à la frontière du loufoque et de l’absurde, les oeuvres présentées nous présentent une géographie parallèle peuplée de nos anxiétés et désirs actuels et où les espaces physiques, virtuels et fantasmés se situent sur le même territoire.

Voici les instantanés de nos dix coups de cœur.


#01 – Dans les traces d’un cerf au pays de la luxure et du pouvoir

Monaghan
Still – Jonathan Monaghan, Escape Pod, 2016, series of 11 animated GIFs from computer animated HD film “Escape Pod”

« Escape Pod est un film d’animation par ordinateur de 20 minutes diffusé en boucle au cours duquel on accompagne les déambulations d’un cerf doré au travers d’environnements brillants de richesse, de pouvoir et d’autorité. Composé d’un seule prise continue, le voyage imagine une nouvelle réalité dépourvue de corps humains, laissée seulement aux mains de désirs matériels et d’ambitions de pouvoir. » – Jonathan Monaghan, extrait de son site.


#02 – Le road trip ? Old school. Désormais, le monde vient à vous

MMCIII
Still – Milton Melvin Croissant III, Boy Meets World, 2015, animated GIF

Rencontre réelle d’un jeune garçon avec un monde virtuel.


#03 – Genre, classe, identité nationale et religion ? On ne connait pas dans la République de Gaia

ElektraKB
Still – Elektra KB, Theocratic Republic of Gaia Beings During Gender Catharsisla République théocratique de Gaia pendant la catharsis du genre »), 2015, animated GIF

« La République Théocratique de Gaia est un monde vivant une période de bouleversements géologiques et sociaux imminents et intenses durant laquelle les tensions accumulées au cours des siècles passés sont rejetées. » – Elektra KB, extrait de son site.

Une esthétique dystopique pour un monde utopique.


#04 – L’esthétique cyberpunk et urbaine de Kidmograph

kidmograph
Still – Kidmograph (Gustavo Torres), HOME, 2015, animated GIF

Les habitants sont à l’image de leur ville : hyper-connectés.


#05 – De la censure du net en Chine à son fantasme

YMiao
Still – Ying Miao, Flowers All Fallen, Birds Far Gone, 2015, animated GIF

« Les fleurs sont toutes tombées, les oiseaux sont partis loin ». On pourrait croire à un poème. Et pourtant. Chacune des phrases ondulants dans les GIFs de Ying Miao est une signature virtuelle utilisée par un internaute chinois, associées par la suite à des captures d’écran de sites web censurés en Chine.


#06 – Un monde en rose (pas si) attractif

Moreno
Still – Hugo Moreno, Art Department Walls, 2015, 9 animated GIFs drawn from Moreno’s video “Art Department Walls”

Des personnes isolées, des couleurs chatoyantes, une atmosphère tamisée, des actions lentes et silencieuses : la ville futuriste du passionné de science-fiction Hugo Moreno est aussi attrayante que menaçante.


#07 – GIF panoptique : la sphère infernale d’une production infinie d’objets

Papamargariti
Still – Eva Papamargariti, Sunken Buildings, 2014, animated GIF

Les rêves de Eva sont peuplés de chambres, de bâtiments et d’objets à n’en plus finir. Renversant.


#08 – Les désirs de Jacolby, fantasmés et assouvis

Satterwhite
Still – Jacolby Satterwhite, Ponytail and Jewels, 2016, animated GIF drawn from 2012 film “Reifying Desire 4”

Le monde imaginé par Jacolby : une utopie queer.


#09 – Votre écran d’ordinateur est un paysage…

Cortright
Still – Petra Cortright, System Landscapes, 2007, animated GIFs

… et vos fenêtres sont des champs. La souris, c’est vous.


#10 – Les GIFs de Faith Holland vous procurent des orgasmes visuels

Holland
Still – Faith Holland, Waterfalls, from the series Visual Orgasms, 2013, animated GIF, edition of 5 + AP

La promesse est dans le titre. Convaincu ?


Bref, pour voir les GIFs en vrai et l’expo complète, c’est par ici !


Pour aller plus loin :

– L’exposition sera aussi présentée IRL (In real life – dans la vie réelle) du 4 juin au 2 juillet 2016 à la GRIN Gallery, 60 Valley Street, Unit 3, Providence, RI

– Les sites des artistes Giselle Zatonyl, Jonathan Monaghan, Milton Melvin Croissant III, Elektra KB, Kidmograph, Ying Miao, Hugo Moreno, Eva Papamargariti, Jacolby Satterwhite, Petra Cortright et Faith Holland.
– Si on ne vous a pas plus présenté les textes écrits par Hito Steyerl et ceux présentés par Claire L Evans accompagnant l’exposition, on vous invite à aller y jeter un coup d’oeil. Hito est une artiste visuelle allemande travaillant sur les média, la technologie et la circulation mondialisée des images. Claire est une journaliste scientifique américaine et la « Futures Editor » du site Motherboard.