Home Dossiers La photo culinaire, c’est bon

La photo culinaire, c’est bon

180
0
SHARE

C’est très difficile de photographier la nourriture. Vous ne me croyez pas ? Essayez de faire une photo de votre assiette ce midi et vous verrez. Votre salade ne sera pas aussi brillante que dans votre magazine, et votre viande ne sera pas aussi resplendissante que dans votre livre de cuisine. Pourquoi ? Parce que la photographie culinaire est un art très spécifique et très technique. Cette semaine, OAI13 vous ouvre l’appétit avec des photos de plats, des paysages en nourriture et de la nourriture en boîte pour dénoncer notre mode de consommation irrespectueux de la nature.


Devenir photographe culinaire : entretien avec Anthony Florio par Molly Benn

Vous connaissez le métier de photographe culinaire ? Oui, ce photographe qui passe plusieurs heures à photographier une tomate pour qu’elle ait l’air magnifique, bien rouge, presque translucide. Bien plus belle que la tomate dans votre réfrigérateur. Le photographe culinaire, c’est celui qui réussit à vous donner faim rien qu’avec une image. Aujourd’hui, OAI13 vous propose de rencontrer Anthony Florio, jeune photographe culinaire autodidacte, basé en Belgique. Son style photographique dynamique lui a permis de se faire une place dans son corps de métier et vivre de sa passion.

Mmmh ! De la nourriture en bouteille : « MÆT » de Per Johansen par Molly Benn

Photographier la nourriture peut avoir un objectif purement esthétique mais peut aussi porter un propos fort. Le photographe danois Per Johansen est l’auteur de la série « MÆT » (« rassassié » en français) où il a photographié des aliments enfermés dans des bouteilles en plastiques. Face à ses images, on hésite entre l’attirance et la répulsion. Les animaux semblent étouffer dans une coque non adaptée à leur forme et les bouteilles en plastiques semblent à la fois belles et meurtrières. Per Johansen nous présente cette série à travers 3 questions.

Mercredi : Des mondes de nourriture avec Lindsay Lochman & Barbara Ciurej par Molly Benn

Lindsay Lochman et Barbara Ciurej ont réalisé ensemble des paysages constitués d’aliments transformés. Entre ces panoramas qui évoquent l’aventure et l’évasion, et leur constitution qui rappelle les enjeux autour de la nourriture industrielle, c’est tout un monde qui nous est raconté ces deux artistes.

10 conseils pour réussir une photo culinaire par The Food Eye par Molly Benn

En ce jour férié, OAI13 vous propose un atelier spécial photographie culinaire. Vous avez toujours rêvé de photographier vos plats et d’en faire des livres de cuisine ? ouvrir un blog culinaire ? ou (moins ambitieux) juste faire une bonne photo de votre assiette du midi ? C’est le moment où jamais de se lancer. Emilie Gentils, aka The Food Eye, est photographe culinaire basée à Toulouse. Elle vous a concocté une liste de 10 conseils pour réussir votre défi. Elles seront délicieusement agrémentées par certaines des photos de l’artiste.

La nourriture comme on ne veut pas la voir par Molly Benn

Toute cette semaine, nous avons fait appel à des séries photographiques qui faisait appel à l’esthétique pour nous faire saliver ou nous interroger. Mais aujourd’hui, nous allons vous parler de photographes qui nous montre la nourriture comme on n’a pas l’habitude de la voir : complètement anti-apétissante.