Home Dossiers 43 photographes regardent la France

43 photographes regardent la France

361
0
SHARE



dossier_02_06_14

Près d’une semaine après les élections européennes 2014, les questions autour de la France, son territoire, ses citoyens, leur quotidien, sont nombreuses et sans réponses. 43 photographes se sont réunis pendant 3 ans pour faire un portrait de la France aujourd’hui. Ensemble, ils ont créé une œuvre artistique monumentale et sans précédent : France(s) Territoire Liquide.
Cette semaine, OAI13 vous présente ce projet qui inaugure sa première exposition à Lille le 4 juin. Au programme : un reportage vidéo, des rencontres avec des photographes et la France comme vous ne l’avez jamais vue.


elina-brotherus-ftl©Elina Brotherus


3 ans pour accoucher d’une France à leur image par l’équipe OAI13

La France, on pense la connaître par cœur. Tous les jours, on entend parler de sa crise, son chômage, ses problèmes de logements, ses hommes politiques, ses régions agricoles, ses exploits sportifs… On la voit tous les jours à la télé – on ne compte plus les émissions qui lui rendent hommage -, dans la presse sur internet et sur papier…. Mais cette image qu’on nous en donne correspond rarement à la France que l’on vit au quotidien. Face à ce constat, 43 photographes ont décidé de se réunir pour proposer leur propre regard sur la France d’aujourd’hui : OAI13 vous présente le projet France(s) Territoire Liquide.


001-France _ Espagne _ Andorre (à l'ouest) - 42°36'12.45_N 1°26'33.83_E (commune d'Auzat, pic de Médécourbe) 001©Albin Millot


Albin Millot met les frontières de la France en lumière par Molly Benn

La notion de frontière est de nos jours une question sujette à de nombreux débats. Le projet du gouvernement socialiste de transformer la France en un pays de 14 régions et non 22 en est un bon exemple, tout comme les débats autour de l’espace Schengen à l’occasion des récentes élections européennes. Dans le cadre du projet France(s) Territoire Liquide, le photographe Albin Millot s’est intéressé aux frontières de la France. Interpellé par la contradiction entre le principe européen de libre circulation et l’existence de frontières, Albin est allé aux extrêmes de la France pour expérimenter les limites de son propre pays.


thibault-brunet-ftl_02© Thibault Brunet


Thibault Brunet transforme votre zone industrielle en œuvre d’art par Molly Benn

Thibault Brunet est un ovni, mais un super ovni. Il est capable de passer 8h dans un logiciel de simulation de conduite de camion pour livrer une caisse de pommes virtuelles. Dans son nouveau projet, réalisé pour France(s) Territoire Liquide, il isole des bâtiments de zones périurbaines trouvé sur internet et les transforme en objet d’art. Il s’est interrogé sur l’environnement périurbain français à travers l’univers virtuel. À travers une typologie presque scientifique de constructions industrielles, Thibault Brunet réussit à faire le portrait des zones périurbaines françaises. Ces bâtiments en bord de route nationale auxquels on ne prête pas attention, il les a traqué sur internet, isolé dans un cadre, et enfin, on les regarde.


guillaume-martial-ftl© Guillaume Martial


Guillaume Martial joue avec la ville par Molly Benn

Dans le cadre du projet France(s) Territoire Liquide, Guillaume Martial a décidé d’aller à la rencontre d’absurdités architecturales urbaines. Mais plutôt que de simplement photographier des bâtiments, il s’est mis en scène dans le cadre cherchant à leur trouver un sens.


laure-vasconi-denise_2© Laure Vasconi


Les douces banlieues de Laure Vasconi par Molly Benn

La photographe Laure Vasconi a fait partie de l’aventure France(s) Territoire Liquide depuis ses débuts. Particulièrement engagée professionnellement dans les banlieues, elle a voulu travailler sur ce territoire souvent stigmatisé et craint. En donnant la paroles aux habitants de deux quartiers, elle donne une voix aux histoires heureuses de la banlieue, celles qu’on n’entend presque jamais.