Home Dossiers MOIS DE LA PHOTO | #03 : Photographie méditerranéenne

MOIS DE LA PHOTO | #03 : Photographie méditerranéenne

275
0
SHARE

La Méditerranée est multiple. D’Israël au Maroc en passant par l’Espagne et l’Italie, cette zone géographique regroupe des réalités et des paysages qui diffèrent tant qu’il est difficile de les embrasser dans un même ensemble.



© Andrea et Magda
© Andrea et Magda


C’est pourtant l’objectif de cette troisième thématique du Mois de la Photo 2014 : dessiner une Méditerranée contemporaine à travers la photographie. Les deux commissaires Laura Serani et Giovanna Calvenzi expliquent : « Face à la multitude des cultures qui y cohabitent, à la complexité des réalités sociales et politiques des pays qui s’y reflètent, la photographie représente un instrument décisif pour réfléchir, documenter, dénoncer ou perpétuer la mémoire. (…) Le prétexte géographique de la Méditerranée, ses frontières à la fois précises et précaires, l’histoire que racontent ses vestiges, les références littéraires, sont déclinés à travers des regards jeunes, et d’autres plus mûrs ».

Cette semaine, nous avons décidé de vous présenter nos trois coups de cœur de cette thématique : Philippe Guionie, Andrea & Magda et Carolle Benitah.


Lundi : En Cisjordanie, peut-on effacer le conflit à coup de fast-foods ?

Andrea et Magda ont vécu trois ans en Cisjordanie. Là-bas, ils ont été témoin de l’émergence du libéralisme économique en Palestine, influencé par la communauté internationale. Centres commerciaux, quartiers résidentiels, spas, fast-foods, banques, apparaissent de jour en jour. Pourtant, cette nouvelle réalité n’efface aucunement les conséquences du conflit avec Israël. OAI13 a rencontré Magda qui nous raconte les dessous de ce reportage.



© Philippe Guionie / Myop
© Philippe Guionie / Myop


Mercredi : Philippe Guionie, un polaroid et la Mer Noire

Le photographe français Philippe Guionie est historien-géographe de formation. Et cela n’a rien de surprenant tant son oeuvre s’intéresse à la question de la mémoire et de l’identité. À travers différentes séries, principalement de portraits en noir et blanc, il a photographié le continent africain et sa construction identitaire. À l’occasion de la thématique « Méditerranée » du Mois de la Photo, l’artiste présente une nouvelle perspective de son travail: une série, réalisée entre 2004 et 2012 en Polaroid, consacrée à la Mer Noire. La série Swimming in the Black sea a une double actualité: un livre qui vient de sortir aux éditions Filigranes et une exposition présentée au Salon du Panthéon.


Vendredi : Carolle Benitah, la photographe subversive qui brodait ses souvenirs du Maroc

Carolle Benitah, photographe marocaine vivant en France, fait partie de l’exposition collective « Voir le Maroc autrement » à l’Hôtel de Sauroy. OAI13 vous propose aujourd’hui un focus sur son travail.



Dossier précédent

Dossier Suivant

SHARE
Previous articleEn Cisjordanie, peut-on effacer le conflit à coup de fast-foods ?
Next articleRevue Web | 17.11.14
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.