La petite histoire du festival ManifestO

    PARTAGEZ SUR :

    Le 7 septembre à Toulouse, le festival ManifestO inaugurait sa 11e édition, pour la première fois sous la pluie. Cet évènement dédié à la photographie émergente s’installe depuis près de 5 ans en extérieur dans le parc du Grand Rond, exposant les photographes dans des conteneurs. Our Age is Thirteen a rencontré Jacques Sierpinski, co-fondateur de l’évènement. Il nous raconte la petite histoire du festival.

    [columns width= »1/3″]

    Le festival ManifestO expose chaque année 12 lauréats sélectionnés par un jury indépendant. Chaque année, un artiste invité expose également aux côtés des jeunes photographes et bénéficie d’une carte blanche.

    Pour l’édition 2013, c’est Alain Fleischer qui s’est approprié les conteneurs de ce grand jardin toulousain. Il y expose ses œuvres, mais aussi celle de deux artistes de l’école du Fresnoy, dont il est le fondateur : David de Beyter et Jean-René Lorand. À leurs côtés, Jeannie Abert, Hermine Bourgadier, Pascal Broze, Joanna Chudy, François Delebecque, Agnès Geoffray, Caroline Hayeur, Isabel Kiesewetter, Marine Lupercale, Christine Mathieu, Julie Ramage et Anna Katharina Scheidegger présentent leur travaux. L’équipe du festival n’impose aucun accrochage aux artistes.

    Chacun est maître de son espace. Au photographe de se saisir de ce tremplin pour avancer et faire connaître son travail.

    [/columns]
    [columns width= »2/3″ last= »true »]
    [soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/109856549″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]

    Crédit photo : Joanna Chudy / Photo de une : François Delebecque

    [/columns]

    PARTAGEZ SUR :
    Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.