Home Relire Vu sur le web Revue Web | 11.02.14

Revue Web | 11.02.14

666
0
SHARE

Une sélection d’articles pour vous ouvrir quelques perspectives, et ce, tous les matins.

[columns width= »1/2″]

Les « Transportraits » de Lorenzo Triburgo

Le photographe Lorenzo Triburgo explore les codes de la masculinité en faisant des portraits héroïques d’hommes transgenres. Paysage évocateur et contre plongée sont les ingrédients de ces portraits très actuels.

À lire sur :

lensculture.com

Sur le festival Circulation(s)

Le 7 février s’est ouvert au 104 à Paris la 4e édition du festival de la jeune photographie européenne. L’enthousiasme est général et la presse quasi unanime. Photo-Phores souligne la pertinence du festival : « Circulation(s) nous montre que le projet européen est possible en parlant de l’humain. »

À lire sur :

photo-phores.com

En revanche, Connaissances des arts semble être dubitatif sur cette 4e édition : « La nouvelle édition du festival Circulation(s), installée en désordre au 104, peine à bouleverser les codes actuels de la photographie. » Seul quelques artistes d’Europe de l’Est ont surpris la rédaction du magazine.

À lire sur :

connaissancedesarts.com

Congrès de l’UPP

Le congrès annuel de l’Union des photographes professionnels (UPP) aura lieu les 28 et 29 mars prochains. Au programme : la traçabilité des photos sur Internet, la création d’une caisse unique pour les auteurs, une rencontre avec Françoise Huguier, la présentation de travaux de jeunes photographes…

À lire sur :

upp-auteurs.fr

Workshop et vernissage avec Miquel Dewever-Plana

Le collectif lyonnais Item organise le 13 février une soirée de « vernissage-crowdfunding » autour du travail de Miquel Dewever-Plana. Le photographe auteur du webdocumentaire « Alma, une enfant de la violence » animera également un workshop du 14 au 16 février.

À lire sur :

collectifitem.com
[/columns]

[columns width= »1/2″ last= »true »]
Lorenzo Triburgo

© Lorenzo Triburgo

[/columns]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here