Quand Camille M. s’en va au nord du Groenland

    PARTAGEZ SUR :

    camille-m-1

    Camille M., étudiante en 3e année à l’ENSP à Arles, a eu l’étonnante idée de partir un moment à Uummannaq, une île perdue du nord du Groenland. Là bas, elle s’est laissée emportée par des paysages minimalistes et la fascination que peut exercer le nord.

    Après un voyage en Laponie, Camille M a décidé de renouveler l’expérience dans le grand nord en partant à Uummannaq. Pour ceux qui se demandent où c’est, regardez la petite carte ci-dessous.


    carte-uummannaq


    Si on cherche des informations sur cette ville sur internet, on apprend grâce à Wikipedia que la ville se trouve sur une île dans le fjord d’UUmmannaq, qu’il y a aussi un mont du même nom, que chaque année, s’y déroule le championnat de football du Groenland et que la chanteuse KT Tunstall a écrit une chanson sur cette commune. Alors, pour en savoir un peu plus que ça, on vous invite à vous plonger dans les photographies et le texte de Camille. | Toutes les images : © Camille M.



    camille-m-2


    camille-m-3

    Une petite maison colorée, loin de tout, face à la banquise. Qui n’a jamais voulu cela? Rêver d’une vie d’ermite n’est pas étonnant. Après un premier voyage en Laponie, j’ai choisi Uummannaq, une île mystérieuse, perdue au nord du Groenland.



    camille-m-4


    camille-m-5


    camille-m-6

    Là-bas vit, à l’écart, un peuple Inuit tiraillé entre modernisme et tradition, désastre écologique et grandeur, abandon et résistance. Un paysage aussi beau qu’inquiétant ! Sur la montagne d’Uummannaq, chaque habitant a ses secrets et chaque maison ses fantômes. Les régions polaires sont un endroit propice à la fiction.



    camille-m-7


    camille-m-8


    camille-m-9


    camille-m-10

    J’y ai appris la patience, l’incertitude et redécouvert l’ennui. Il faut savoir apprivoiser la solitude autant que les loups. J’ai vécu un mois avec des gens surprenants. Ils m’ont enseigné l’art du traîneau, celui de la pêche et de l’attention. J’ai réappris à voir pour interpréter les signes de la nature.



    camille-m-11


    camille-m-12


    camille-m-13


    camille-m-14

    Les conditions n’étaient pas si extrêmes : sur la banquise on trouve toujours du thé ou une petite flasque pour se réchauffer.



    camille-m-15


    camille-m-16


    camille-m-17


    Découvrez d’autres travaux de Camille.M sur son site : www.camillem.net


    camille-m-18


    camille-m-19

    LAISSER UNE RÉPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here