Home Non classé Ils mangent du film 35 mm puis le développent

Ils mangent du film 35 mm puis le développent

868
0
SHARE

Le duo d’étudiants de la Kingston University, Joshua Lake et Luke Evans, ont réalisé un projet artistique un peu fou : manger un film 35 mm, le nettoyer à sa sortie et le développer.

[columns width= »1/2″]

Le nom du projet, « I turn myself inside out », évoque l’envie d’explorer ce que le corps peut avoir comme effet sur des matériaux. Luke Evans explique à Wired : « Au fur et à mesure que nous avancions sur l’idée du projet, nous avons décidé d’utiliser des matériaux qui amènent une création d’images. Le processus est très logique. Dans le film, il y a quelque chose de très physique que nous voulions explorer. » Y a-t-il un danger à ingérer un morceau de film 35 mm ? Les médecins indiquent aux deux étudiants que les dangers de leurs expérimentations sont la perforation du colon et son obstruction. Josh Lake et Luke Evans créent donc une capsule pour contenir le film et éviter que les bords de la pellicule ne perce les intestins. Une fois le film ingéré, il faut attendre sa sortie par voie digestive. Il est ensuite analysé au microscope puis développé.
Luke Evans conclue : « Ce projet, ce n’est pas de la “photographie” dans sa définition traditionnelle. Ce serait plutôt de la réalisation d’images autour de la photographie.« 

via Wired
[/columns]
[columns width= »1/2″ last= »true »]

[/columns]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here