Home Non classé Can Pekdemir crée des créatures nées de transformations mathématiques

Can Pekdemir crée des créatures nées de transformations mathématiques

1961
1
SHARE

À la foire néerlandaise Unseen, la galerie The Empire project présentait les trois dernières œuvres de Can Pekdemir tirées de sa série Fur. L’artiste turc, basé à Istanbul, y explore les possibilités de déformations du corps humain ou animal.



► ► ► Cet article fait partie du dossier Découvertes photographiques a l’Unseen Photo Fair, Amsterdam


can-pekdemir_01


can-pekdemir_02


can-pekdemir_03

Quand on parle de Can Pekdemir au galeriste Kerimcan Güleryüz, fondateur et directeur de The Empire Project, il tient tout de suite à ce qu’on ne limite pas son artiste au médium photographique : « Il n’est pas que photographe. Il travaille beaucoup avec des matériaux physiques qu’il soumet ensuite à des mutations mathématiques grâce à des algorithmes ». Can Pekdemir travaille ses images comme des portraits, et sous les excroissances de matière, on semble parfois deviner un être vivant doté de sa propre personnalité et sensibilité. Tous ces portraits font partie de la série Fur. Quelle est l’idée maîtresse de ce projet ? Il n’y en a pas. Can Pekdemir se livre simplement à des expérimentations visuelles, sans savoir ce qu’il va en ressortir. Son galeriste nous explique : « Il aime ce potentiel de découverte artistique à travers des coïncidences, des expériences ratées. Can n’a pas de méthodologie particulièrement précise ».



can-pekdemir_04


can-pekdemir_05

Can Pekdemir est né en 1982. Il travaille sur la distorsion du corps humain et parfois des animaux. Les transformations sont réalisées grâce à des altérations digitales et mathématiques. Mais si le processus artistique s’opère dans un univers électronique et aléatoire, l’humanité est particulièrement présente dans les œuvres de Can Pekdemir. On peut presque imaginer les sentiments exprimés par ces personnages inventés de toute pièce tant leurs positions sont évocatrices. Néanmoins, l’artiste ne donne aucun indice narratif. Il n’y a pas d’histoire à raconter dans la série Fur. Chacune des images existe par elle-même et c’est au regardeur de se laisser toucher.



can-pekdemir_06


can-pekdemir_07

Pour aller plus loin :
Site internet de Can Pekdemir : can-pekdemir.com
Site internet de The Empire Project : theempireproject.com


Vous aimez le magazine? N’hésitez pas a nous suivre sur Facebook

SHARE
Previous articleRevue Web | 24.09.14
Next articleQUESTION | Une photo doit-elle être lisible ou ambigüe ?
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.

1 COMMENT

Comments are closed.