Home Relire Vu sur le web Revue Web | 26.08.14

Revue Web | 26.08.14

718
0
SHARE

Une sélection d’articles pour vous ouvrir quelques perspectives, et ce, tous les jours.

Deux journalistes disparus en Ukraine

Deux journalistes travaillant pour le journal « Télégraphe de Crimée » n’ont pas donné de nouvelles depuis dimanche soir a déclaré à l’AFP Maria Volkinskaïa, la rédactrice en chef du journal. Maxime Vassilenko, photographe du journal, de l’AFP et de l’agence publique russe Ria-Novosti, et Evguienia Koroliova, journaliste, venaient de finir un reportage sur le défilé de prisonniers de guerre à Donetsk et s’apprêter à rentrer en Crimée.

A lire sur : liberation.fr

Le groupe d’artistes MP1 explore la frontière entre le terrifiant et le sublime

A partir d’où une photo inquiétante, voire angoissante, peut-elle être considérée comme sublime ? Qu’est-ce qui fait qu’une oeuvre d’art est sublime ? Ce sont ces questions que le groupe d’artistes japonais MP1 se sont posées : en mêlant photographie, vidéo et performance dans une installation exposée à la galerie g3 de Tokyo, les artistes Daisuke Yokota et Kazuo Yoshida ont exploré, de nuit, dans les bois avoisinants le Mont Fuji, avec comme seule lumière le flash de leurs appareils, cette frontière.

A lire sur : japantimes.co.jp

Kazuo-Yoshida Daisuke Yokota by Kazuo Yoshida’ | © MP1/DAISUKE YOKOTA, KAZUO YOSHIDA


Une communauté éphémère faite de paix, d’amour et de Rock’n’Roll

Woodstock, c’était en 1969. Un demi-million de personnes étaient réunies autour de leur amour commun pour le Rock’n’roll dans un festival qui, par la force des choses, fût décrété gratuit et se transforma en une expérience communautaire légendaire. (Re)découvrez les photos prises à cette occasion par John Dominis et Bill Eppridge.

A lire sur : beautifuldecay.com
Woodstock

L’image du jour : Qu’est-ce que la liberté ?

Chaque jour, la sélection de OAI13 sur les réseaux sociaux de photo.

C’est cette question simple que le photographe berlinois Franz Grünewald se pose, à tout juste 20 ans, pour introduire son portfolio. A quoi il répond, de manière tout aussi simple : « Il suffit de penser à toutes les possibilités que nous avons eues ». Et on a envie d’y croire.

Découvert sur : Stampsy.com
Pour en voir plus : tumblr.com

Franz-Grünwald-2 © Franz Grünewald


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here