Home Relire Livres Photo Hobbledehoy, ni enfant ni ado par Ed Alcock

Hobbledehoy, ni enfant ni ado par Ed Alcock

51
0
SHARE

Hobbledehoy est un livre intime sur l’âge intermédiaire qui nous fait sortir de l’enfance et nous fait entrer dans l’adolescence. Avec des photographies d’Ed Alcock et un texte d’Emmanuel Carrère, Hobbledehoy vous emmène doucement mais sûrement dans un monde d’incertitudes et de transitions.



hobbledehoy_02

L’auteur

Ed Alcock est un photographe anglais né à Norwich en 1974. Après son doctorat en mathématiques, il s’installe à Paris comme correspondant pour le New York Times. Publiées dans de nombreux organes de presse français et internationaux, tels que Le Monde, The Guardian, The Sunday Times Magazine, El Pais Magazine et Psychologies, ses photos lui valurent le prix du Meilleur Photographe de l’Année 1999 dans The Guardian et The Independent media awards. Si sa préférence semble aller aux portraits, ses travaux personnels traitent de sujets variés. Un reportage dans l’Office central allemand des administrations judiciaire d’Etat pour l’investigation des crimes national-socialistes, ses déambulations dans les zones négligées de Paris et Hobbledehoy comptent parmi ses principaux travaux. Il est représenté par l’agence Myop en France et par Eyevine en Grande Bretagne.



hobbledehoy_04

Le livre

Le livre Hobbledehoy attire instinctivement par sa couverture jaune et son titre incompréhensible. On le feuillette et l’on y aperçoit des images de famille qui semblent être prises en vacances. On s’arrête un moment, et on lit les premiers mots du récit d’Emmanuel Carrère. Quelques pages plus loin, on se retrouve embarqué dans une autofiction où les portraits réalisés par Ed Alcock nous transpercent tant leur sensibilité est grande, où les ambiances qu’il dépeint nous transportent dans un moment de méditation intense. Entre l’enfance et l’adolescence, il y a Hobbledehoy. Cet âge charnière où l’on se transforme sans trop savoir vers où l’on va. On rêve d’indépendance mais on ne cesse de s’accrocher aux jupons de nos mères. Et vous, vous souvenez-vous d’avoir été Hobbledehoy ? Ed Alcock, lui, se souvient. Et nous raconte cet âge compliqué avec ce langage si communicatif qu’est la photographie.

Hobbledehoy, Ed Alcock et Emmanuel Carrère
24€

Se procurer le livre sur Internet :

Hobbledehoy

hobbledehoy_01

hobbledehoy_03

hobbledehoy_05

hobbledehoy_06