Home Expos Chema Madoz aux Rencontres d’Arles

Chema Madoz aux Rencontres d’Arles

2119
2
SHARE

Aux Rencontres d’Arles, il y a une expo à côté de laquelle il est facile de passer. Au fond, loin, dans l’atelier de la Chaudronnerie, logent les images poétiques de Chema Madoz. Une belle découverte pour qui ne connaît le travail du photographe espagnol.

| Toutes les images : ©Chema Madoz



chema-madoz_05

Note de la rédaction : ★★★☆☆

Les raisons d’y aller

– Vous avez envie de poésie
– Vous aimez qu’on vous raconte des histoires farfelues
– Vous allez à Arles et vous ne savez pas quelle exposition faire en priorité

Les raisons de s’en passer

– Vous n’êtes pas fan de photographie noir et blanc
– Pour vous, la nature morte en photographie, c’est ennuyeux



chema-madoz_04

L’auteur

Chema Madoz, de son vrai nom José Maria Rodríguez Madoz, est né à Madrid en 1958. Après avoir étudié l’histoire de l’art et la photographie, il commence à exposer son travail personnel à partir de 1985. Mais c’est seulement en 1990 qu’il développe une écriture unique, quand il décide de ne photographier que des objets. Peu connu en France mais représentatif de la scène contemporaine espagnol, Chema Madoz a sa première exposition d’envergure dans les anciens ateliers SNCF à Arles.



chema-madoz_06

L’exposition

Au premier regard, l’exposition de Chema Madoz peut sembler assez ennuyeuse. De loin, on voit des formats moyens de photos noir et blanc. On croit deviner des natures mortes. Mais en s’approchant un brin, on découvre de véritables poèmes en images. Chaque photo associe deux objets qui n’ont rien à voir ensemble pour créer une image drôle, dénonciatrice ou simplement onirique :



chema-madoz_02


chema-madoz_03


chema-madoz_01

Porte monnaie en pierre, collier en gouttes d’eau, ampoule en poire ou une cage à nuages. Certains trouveront peut-être l’exposition trop longue. C’est vrai qu’il y a beaucoup d’images. Mais pour ceux qui ne connaissent pas Chema Madoz, l’opportunité de découvrir son travail de façon aussi complète est assez extraordinaire. On regrettera simplement la scénographie un peu ennuyeuse qui nous endort l’oeil au bout de quelques dizaines de photographies.


Chema Madoz
Dans le cadre des Rencontres d’Arles 2014
Du 7 juillet au 21 septembre 2014
Espace Van Gogh
13200 Arles
http://www.rencontres-arles.com
Tarif plein : 9€
Horaires : 10h-19h30

2 COMMENTS

Comments are closed.