Home OAI13 pro Photographes : la nécessité de se former

Photographes : la nécessité de se former

20
0
SHARE
© Aleksi Tappura

Comme tout professionnel qui se respecte, si vous souhaitez rester concurrentiel et améliorer votre productivité, vous devez maitriser les outils avec lesquels vous travaillez. Pour atteindre cet objectif, un dispositif existe : la formation professionnelle. Il s’agit du processus d’apprentissage qui permet à un individu d’acquérir le savoir et les savoir-faire nécessaires à l’exercice d’une activité professionnelle. Nous présentons dans cet article le mécanisme ouvert depuis maintenant deux ans, pour les auteurs photographes. En effet, jusque là, les auteurs était la seule catégorie professionnelle en France à ne pas bénéficier d’un droit à la formation continue et à devoir financer eux-mêmes leurs stages. Depuis le 15 avril 2013, les choses ont changé. Découvrons ce qu’il en est.

Menée depuis quelques années, la réforme de la formation professionnelle est une avancée majeure soutenue par les organisations professionnelles. Le décret d’application prévoit que ce dispositif s’applique à 5 catégories d’arts :

– photographie
– arts plastiques et graphiques 2D / 3D
– cinéma et audiovisuel
– musique et chorégraphie
– écrit et arts dramatiques



© Galymzhan Abdugalimov
© Galymzhan Abdugalimov


Aujourd’hui, l’Afdas peut financer, dans la limite de 7200 euros une ou plusieurs formations par auteur et par an. Il est donc temps de vous penchez sur vos pratiques professionnelles. Êtes-vous à jour concernant vos compétences ? Comment pouvez-vous vous améliorer ? Tout auteur photographe peut solliciter l’Afdas (www.afdas.com/auteurs) pour financer son stage de formation continue. La condition première est d’être affilié à l’Agessa ou d’y être assujetti (en précompte) et de justifier d’un montant de recettes cumulées de 9000 euros minimum sur les trois dernières années d’activité.

Il y a de nombreux points sur lesquels les photographes peuvent se former : améliorer sa technique photographique, maîtriser son matériel, perfectionner sa démarche commerciale, moderniser sa communication… Ils recherchent de la technique, de l’innovation et de la compétence pour répondre à de nouvelles pratiques, à de nouvelles demandes et ainsi augmenter leur productivité.
A titre d’exemple, à l’heure actuelle, les trois formations les plus sollicités sont :

– filmer avec un reflex numérique,
– photographier avec un drone,
– maîtriser le logiciel Lightroom.

Pour les photographes, nombreuses formations professionnelles sont proposées : modules courts de moins de 5 jours, formation complète d’un mois, cursus global de plusieurs mois… Tous les besoins (ou presque) sont couverts. Les grandes écoles de photo présentent un programme complet pour les professionnels : l’ENSP d’Arles, l’INA EXPERT, l’ENS Louis Lumière, Les Gobelins Ecole Image… Mais d’autres centres de formation ont également développé une offre de formation : Eyes In Progress, Kolegram Interactive, Vidéo Design Formation, Approche, Terkane…


© Aleksi Tappura
© Aleksi Tappura


Pour vous aider à évoluer dans votre pratique, 3 catégories de formations sont ouvertes.

Formations transversales

Les formations dites « transversales » sont des formations sur des besoins interdisciplinaires. Elles ne sont pas spécifiques à une branche d’auteurs particulière. Tous les auteurs sont susceptibles d’être intéressés par ces contenus. Par exemple, il peut s’agir de formation en langues étrangères, ou sur des logiciels bureautique, ou en PAO, ou encore sur les pratiques d’Internet… Elles sont alors financées par l’Afdas dans la limite de plafonds de coûts horaires, variables selon les thématiques. Détails sur afdas.com.

Formations métiers : stages conventionnés

Il existe des formations « métiers » qui sont réservées à une certaine catégorie d’auteurs. Ces stages sont intégralement financés par l’Afdas, dans la limite des budgets disponibles.
Quelle que soit votre activité principale en tant qu’auteur, vous avez accès à l’ensemble de cette offre. Par exemple, si vous êtes photographe, vous pouvez effectuer une demande de financement pour un stage listé dans une autre catégorie professionnelle que la vôtre (auteur de l’écrit, des arts graphiques et plastiques…).

Autres formations non référencées par l’Afdas (« demandes particulières »)

Si les listes de stages conventionnés par l’Afdas et les thématiques transversales ne répondent pas aux besoins de formation, vous pourrez élargir votre recherche de formation à d’autres secteurs. Il y aura alors une étude de votre demande par une commission.

De plus, pour vous accompagner, dans vos démarches, l’Afdas peut financer des frais de transport et d’hébergement.
En effet, si le lieu du stage est éloigné de votre lieu de résidence, vous pouvez solliciter l’Afdas pour une participation financière. Vous l’aurez compris, beaucoup de moyens sont mis en place pour que vous, auteurs, puisiez vous former et améliorer votre pratique professionnelle.

Les dossiers de demande de financement doivent être accompagnés des pièces suivantes :
– Formulaire Afdas de demande de financement
– Lettre de motivation et Curriculum vitae
– Devis et programme de la formation retenue
– Justificatifs d’activité (détails sur afdas.com )
Bref, rien d’insurmontable !



© Breather
© Breather


Un dernier conseil : ne tardez pas car il se peut que les conditions d’attribution puissent changer (délais de carence à respecter entre deux formations, enveloppe plus réduite, critères pédagogiques plus stricts…) Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.