Home Non classé Pourquoi suis-je photographe #13 | Marie Bousseau

Pourquoi suis-je photographe #13 | Marie Bousseau

111
0
SHARE

Marie Bousseau est l’auteur du blog Les Coteries. Chaque jour elle y poste une photo extraite de son quotidien. Tantôt drôle, tantôt poétique, chaque image se déguste comme un petit bonbon.

OAI13 : Pourquoi es-tu photographe ?
Marie Bousseau : Parce que je n’ai pas de mémoire. En tout cas ça a commencé comme ça.

Et après ?
Après j’ai fait un bac pro photo, puis des études aux Gobelins. J’ai beaucoup aimé l’aspect artisanal, la lumière de studio, le bricolage, la précision.
Aujourd’hui, j’exerce cette passion au quotidien, mais je ne suis pas vraiment photographe.



marie-bousseau_07

Ah bon? Pourquoi ?
Parce que je n’arrive pas à en vivre. Pas encore. J’ai un job alimentaire pour payer mon loyer. Du coup, je me demande si je peux légitimement dire que je suis photographe. Depuis un an, j’arrive à avoir des revenus partagés à 50% entre mon job et mon métier. Mais ça ne fait qu’un an… Je suis sortie des Gobelins il y a 13 ans. Mais je continue de travailler et d’espérer. Je n’abandonne pas. Et pourtant, chaque année je me dis la même chose : « si ça ne marche pas cette année, j’arrête l’année prochaine ! »

C’est quoi les coteries ?
C’est un blog où chaque jour, je poste une photo et sa légende.



marie-bousseau_04


marie-bousseau_06

Comment as-tu commencé ?
Avant, j’avais une énorme photothèque dont je ne faisais rien et que je ne montrais à personne. Elle n’existait nulle part si ce n’est sur mon ordinateur. Et à force de voir ces photos défiler sur mon écran de veille, je me suis dit que c’était dommage de ne rien en faire. L’idée du blog est venue assez vite. Je voulais poster une photo par jour pour faire exister ces photos, mais aussi pour me fixer un exercice photographique régulier que je devais tenir dans le temps. Ça fait maintenant deux ans que ça dure ! Moi qui avait du mal à faire des séries…
Aujourd’hui, je commence à exposer certaines photos des coteries. J’avais envie de les mettre chacune dans un cadre différent, un peu comme un mur de souvenirs qu’on verrait chez sa grand-mère par exemple.



marie-bousseau_09

À ton avis, pourquoi s’acharne-t-on à s’engager dans des parcours artistiques ?
Les gens ont des choses à dire. Aujourd’hui, on sait que quoi que l’on fasse, on galère. Alors autant galérer pour des choses que l’on aime.

Et toi, qu’est-ce que tu as à dire ?
J’ai envie d’être plus heureuse, c’est peut-être très égoïste mais c’est comme ça. Et même si je ne suis pas cette photographe perpétuellement en vadrouille dont j’avais rêvé, aujourd’hui je photographie mon quotidien, je le sublime, je vois les choses autrement. Et voilà.



marie-bousseau_14


marie-bousseau_03


marie-bousseau_10

marie-bousseau_05

SHARE
Previous articleRevue Web | 23.10.14
Next articleTim Dodd : la vie quotidienne d’un astronaute
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.