Home Non classé Pourquoi suis-je photographe #10 | Emilie Arfeuil

Pourquoi suis-je photographe #10 | Emilie Arfeuil

1303
0
SHARE


emilie-arfeuil-derriere-les-portes

| Texte et photos d’Émilie Arfeuil

J’ai commencé la photographie à l’adolescence. Je photographiais et je filmais tout le temps sans aucune technique, une sorte de journal intime totalement désordonné où le but était de tout enregistrer pour pallier à ma mémoire défaillante. Pendant mes études de cinéma, la photographie ne m’a pas lâchée et j’ai appris progressivement à la dompter, j’expérimentais beaucoup. Grace à la chance et à de belles rencontres, j’ai ensuite eu la chance de travailler très jeune dans la mode et la publicité, alors que ce n’était pas ma culture et que je n’avais même jamais ouvert un Vogue…

J’ai appris énormément techniquement, avec des mises en scène en studio et des lumières très complexes. C’est une approche très ludique de la photographie, où tout est parfaitement maîtrisé. En parallèle, comme pour équilibrer la balance, ma photographie personnelle est progressivement revenue à quelque chose de plus intime, plus pure et brute ; j’ai ressenti le besoin de me mettre en danger et de ne pas tout contrôler. C’est là que j’ai commencé à réaliser mes premières séries documentaires et à beaucoup voyager.



emilie-arfeuil-little-ghosts


LITTLE GHOSTS # film photographique (VOSTFR) from Emilie Arfeuil on Vimeo.


Mon medium aurait pu être le cinéma, et j’y reviens avec plaisir aujourd’hui avec le documentaire Scars of Cambodia, que j’ai co-écrit avec le réalisateur Alexandre Liebert, ou en réalisant des films photographiques. Je crois d’ailleurs que j’ai toujours photographié de la même manière que j’aurais réalisé un film : lentement, sans forcer les choses, en attendant que le temps se suspende. La photographie est un superbe révélateur pour qui sait être patient, elle permet de capturer des moments rares et intimes qu’on oublie souvent de regarder au quotidien.



emilie-arfeuil-scars-of-cambodia


SCARS OF CAMBODIA // TEASER FR from Alexandre Liebert on Vimeo.


Dès le début la photographie a été la parfaite excuse pour aller à la rencontre de l’autre, pour aller plus loin que l’apparence des choses. Je crois que je suis devenue photographe pour partager l’intimité de personnes que je n’aurais sans doute jamais pu connaitre sans la légitimité apportée par mon appareil photo. Etre photographe me permet d’aller partout où ma curiosité me mène, elle m’accompagne dans mes rencontres, dans ces vies qui ne sont pas la mienne. Parfois elle n’est d’ailleurs que le déclencheur ou l’excuse parfaite à cette rencontre, car je vis d’abord les moments avant de les photographier.



[box]Émilie Arfeuil a aussi un joli site internet : http://www.emiliearfeuil.com/[/box]

Vous aimez le magazine? N’hésitez pas a nous suivre sur Facebook