Home Non classé Les Sotchi Fails : les coulisses des JO enflamment le Web

Les Sotchi Fails : les coulisses des JO enflamment le Web

2662
0
SHARE

Depuis le début des préparatifs des Jeux olympiques de Sotchi, médias et dirigeants ne savent comment se positionner vis-à-vis de cet évènement mondial. Faut-il boycotter ce rendez-vous sportif ? Sur Internet, le hashtag #sotchifail est apparu et accompagne des milliers d’images en direct de la station balnéaire russe. Les chantiers non finis, les absurdités architecturales et les portraits du dirigeant russe, Vladimir Poutine, torse nu, font l’hilarité du Web.

[columns width= »1/2″]

Les chantiers de Sotchi

Avant même que les JO de Sotchi ne commencent, le Web pullulait déjà de clichés des chantiers non terminés. À deux semaines de l’ouverture des Jeux, le défi de Vladimir Poutine de transformer une station balnéaire en station de ski se révèlait difficile à boucler. Certains bâtiments sont loin d’être achevés, les chantiers sont recouverts de draps trompe-l’œil. Les photographes d’agences telles Associated Press et Getty Images sont déjà sur place pour documenter ces derniers jours de travaux. Le site Mashable en fait notamment un article : « Les 12 photos de Sotchi que la Russie ne voudraient pas voir« .

Live tweet depuis les hôtels de Sotchi

À l’arrivée des journalistes à Sotchi, les photos d’hôtels envahissent les réseaux sociaux. Le buzz est d’abord créé par cette photo des doubles toilettes capturé par le correspondant de la BBC, Steve Rosenberg, et postée sur Twitter. 904 retweets et 220 favoris plus tard, la presse web s’empare du phénomène : « Les doubles toilettes des JO font la polémique » titre Libération, le Point y va également avec « JO : les toilettes de Sotchi (encore) stars du web !« , le Nouvel Obs s’interroge sur ces « toilettes qui voient double… Puis, les photos de toilettes sont accompagnées des absurdités trouvées dans les hôtels terminés à la va-vite. Des prises de courant en tête de lit, des fenêtre coupées par le plafond, des mouches dans le miel du petit déjeuner alimentent les internautes qui se moquent ainsi de ces jeux en carton.

Avant/après les travaux

Après l’avalanche des tweets des journalistes, le Huffington Post du Québec prend la défense de la Russie en postant des vues satellites avant/après les travaux afin de montrer leur ampleur. Depuis 2007, ceux-ci ont littéralement transformé la station balnéaire de la mer Noire. Ces Jeux olympiques, les plus chers de l’histoire, ont coûté 36 milliards d’euros à la Russie, soit 5 fois plus que ce qui était prévu. Le Monde a enquêté à partir de ces photos satellite. Le gouvernement russe a notamment amendé la loi de protection des espaces naturels afin de pouvoir construire les espaces sportifs et complexes hôteliers nécessaires à la tenue des Jeux olympiques.

Difficile de cautionner les JO de Sotchi. Le gouvernement russe et son dirigeant Vladimir Poutine sont sujets à de nombreuses controverses comme la récente loi anti-propagande gay qui favorise l’homophobie. S’il est difficile de boycotter totalement les Jeux olympiques, ce hashtag #sotchifail et les photos qui l’accompagnent ne sont pas le signe d’une contestation, non, mais plutôt du fait que les internautes ne cautionnent pas l’image de grandeur que la Russie voudrait se donner en organisant cet évènement incontournable.

[/columns]
[columns width= »1/2″ last= »true »]
Steve Roseberg

Steve Roseberg

La réception de l’hôtel, par Kevin Bishop

[/columns]
Avant Après

Avant/après les travaux

Avant/après les travaux

L'eau courante de Sotchi

L’eau courante de Sotchi, par Stacy Saint Clair

Le guide des toilettes

Le guide des toilettes, par Sébastien Toutant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here