Home Non classé Et si la Chine était la nouvelle terre d’immigration des Occidentaux ?

Et si la Chine était la nouvelle terre d’immigration des Occidentaux ?

113
3
SHARE

On peut se demander comment représenter l’immigration en partant de faits réels, mais aussi en… créant des fictions. C’est ce que le photographe Benoît Cézard a fait en imaginant une Chine qui, en 2050, serait devenue terre d’accueil des Occidentaux. Ce qu’il nous livre, ce sont 8 photos qui décentrent notre regard sur l’immigration. La Chine, nouvel Eldorado ?

Par Nathalie Hof

Toutes les photos | © Benoît Cézard



benoit-cezard-01


► ► ► Cet article fait partie du dossier : Photographier l’immigration, au delà du cliché

Benoît Cézard est musicien, photographe et professeur de français. Depuis 8 ans, il réside en Chine dans le ville de Wuhan. Dans sa série de photos China 2050, le photographe inverse les rôles. Si l’on est « habitué » à voir dans notre quotidien, ou en images, des asiatiques ouvriers dans le bâtiment, personnels d’entretien, baby-sitters ou encore vendeurs à la sauvette, Benoît spécule l’inverse : et si dans quelques années, c’était les Occidentaux qui réaliseraient ces travaux en Chine ? Non sans ironie, il remet en question des stéréotypes qui ne vont pas de soi.



Comment est né ce projet ?

Un jour, j’ai lu que dans un futur proche la Chine deviendrait la première puissance économique mondiale. La date de cet avènement varie selon les organismes (OCDE: 2016, autres: 2020-2030). 2050 est donc un choix purement symbolique, permettant une projection dans l’avenir.



benoit-cezard-02

Libre à chacun d’interpréter les photos comme il le désire. Mais pour moi, cette série est un travail sur l’Occident. Les différentes vagues d’immigration ont vu la grande majorité des étrangers « se taper les sales boulots ». En imaginant le déclin de l’Occident et l’avènement de la Chine, j’ai voulu mettre en image l’histoire de l’arroseur arrosé où l’Occidental se retrouve à faire les boulots difficiles en Chine. J’habite en Chine depuis 8 ans, le choix de ce sujet n’est donc pas anodin. Dans les rues de Chine, on voit partout des travailleurs migrants qui viennent des campagnes pour travailler en ville (sur les chantiers, dans les usines etc.) dans des conditions très difficiles. Cette série est aussi une façon détournée de leur rendre hommage.



鍥惧儚 007


Tu vis depuis plusieurs années en Chine, est-ce que tu penses que ce projet est la fiction d’un phénomène à venir ?

Je pense que dans le futur, on verra de plus en plus d’Occidentaux venir travailler en Chine, c’est clair. Beaucoup viennent ici pour chercher le « Chinese Dream », c’est à dire pour s’enrichir rapidement, mais une grande majorité d’entre eux repartent, déçus de ne pas réussir, ou en tout cas pas assez vite. Certains y arrivent très bien mais tout ne se passe pas en un an. Le profil de l’étranger recherché a aussi beaucoup changé ces dernières années à mon avis : les entreprises chinoises recherchent des employés étrangers avec une grande expérience, moins des jeunes diplômés d’une école de commerce…



benoit-cezard-03

Quant à voir mes photos se réaliser, cela reste quand même de la pure fiction. Je vois mal un jeune Français venir bosser sur les chantiers comme manœuvre, balayer les rues ou travailler dans les usines Foxconn fabriquant des produits électroniques. Il ne faut pas oublier qu’il y a une énorme “main d’oeuvre” disponible ici avec une grande population vivant à la campagne prête à migrer dans les villes pour travailler.
Après, avec la crise économique en Europe (et les situations en Espagne ou en Grèce par exemple), on pourrait s’imaginer des personnes ne trouvant pas d’emploi dans leur pays essayer de venir ici pour travailler. On voit aussi un fort développement de l’enseignement et de l’apprentissage du chinois dans le monde. Il suffit de regarder le nombre de collèges ou lycées français offrant des cours de chinois ou la création d’Instituts Confucius dans le monde pour s’en rendre compte.

Enfin, un ami à Shanghai m’a dit qu’il voyait de plus en plus de jeunes étrangers faire des petits boulots dans des boîtes ou des restaurants chinois, chose impensable il y a quelques années il me semble.



benoit-cezard-04


Comment tes modèles se sont prêtés « au jeu » ? Connais-tu leur positionnement par rapport à ce projet ?

La plupart des modèles sont des amis ou des connaissances, je n’ai donc pas eu de problème à les convaincre de participer. Je ne connais pas forcément leur point de vue à tous sur le sujet mais la plupart se sont prêtés au jeu avec plaisir.



鍥惧儚 006


Pourquoi traiter de l’immigration par l’ironie ?

Parce que c’est un sujet qui me préoccupe en tant qu’étranger vivant en Chine depuis plusieurs années, parce que c’est un sujet d’actualité en France comme en Chine et enfin parce que je viens de la scène punk (je crie dans des groupes de punk hardcore) qui a pour principe de lutter contre toutes les formes de discriminations.



鍥惧儚 004

Pour le côté ironique, cela vient sans doute de ma personnalité et peut-être de mon côté français : pour beaucoup d’amis étrangers, les Français aiment manier l’ironie et la satire et nous avons pour beaucoup un côté assez cynique.



Quelle portée veux-tu donner à ces photos ?

Je n’ai pas vraiment de but précis même si j’aime que les gens réagissent en les regardant. Sur les réseaux sociaux chinois, les photos ont fait un buzz et même si je ne lis pas trop les commentaires, je suis heureux de voir que mon travail suscite des réactions positives ou négatives.



鍥惧儚 005


Est-ce que tu espères que cette série ait un impact sur la façon dont on traite/considère les immigrés chinois en France aujourd’hui ?

Je ne sais pas si ces photos peuvent avoir un impact réel sur la façon dont on considère les chinois en France mais ces photos ont lancé quelques discussions sur la place des étrangers en Chine.

Je peux me considérer chanceux : la façon dont les gens ici considèrent les Occidentaux n’a rien à voir avec la façon dont les étrangers sont traités en Occident. Même si on peut toujours tomber sur des personnes xénophobes, la plupart des gens sont très sympas, accueillants et curieux envers nous.


Pour aller plus loin :

  • Découvrez le travail de Benoit Cézard sur son site
  • Les Instituts Confucius sont des établissements culturels chinois qui se développent de part le monde depuis 2004. Ces lieux, implantés par la Chine, délivrent notamment des cours de chinois.


    Vous aimez le magazine? N’hésitez pas a nous suivre sur Facebook


  • 3 COMMENTS

    Comments are closed.