Home Non classé Des mondes de nourriture avec Lindsay Lochman & Barbara Ciurej

Des mondes de nourriture avec Lindsay Lochman & Barbara Ciurej

1604
0
SHARE
Cet article fait partie du dossier de la semaine du 05.05.14 : La photo culinaire : c’est bon

Lindsay Lochman et Barbara Ciurej ont réalisé ensemble des paysages constitués d’aliments transformés. Entre ces panoramas qui évoquent l’aventure et l’évasion, et leur constitution qui rappelle les enjeux autour de la nourriture industrielle, c’est tout un monde qui nous est raconté ces deux artistes.


Fruit Loops Landscape Lindsay Lochman & Barbara Ciurej


Pourquoi photographier de la nourriture ?

Lindsay Lochman et Barbara Ciurej travaillent régulièrement à partir d’aliments. Leur série « Ponder Food as Love » associait le corps humain à des fruits et légumes, expérimentant la sensualité qui se dégage de la nourriture et de son partage. Mais dans leur série « Processed Views », c’est à l’agriculture industrielle que cette photographe et cette graphiste se sont intéressées. « Aujourd’hui, on ne peut pas ignorer la face cachée de l’industrie alimentaire américaine, ce système complexe de production, de distribution et de marketing », explique les deux artistes. “Processed Views” interroge la limite de la production industrielle de nourriture. Plus nous nous éloignons de nos sources naturelles d’aliments, plus nous nous dirigeons vers un territoire inconnu rempli de conséquences imprévisibles pour l’environnement et notre santé », continuent-elles.


Cola SeaLindsay Lochman & Barbara Ciurej
Deep Fried BluffsLindsay Lochman & Barbara Ciurej


Les aliments transformés, ce territoire inconnu

Lindsay Lochman et Barbara Ciurej ont voulu représenter les dangers non connus que peuvent représenter l’alimentation industrielle par des paysages évoquant la conquête de l’Ouest et le rêve américain au XIXe siècle. Pour cela, elles se sont référées au travail photographique de Carleton Watkins (1829-1916 – voir photos ci-dessous) : « Ses paysages sublimes de l’Ouest américain représentait une terre de tous les possibles, vision qui a largement influencé la création des premiers parcs nationaux. Néanmoins, une grande majorité des images de Watkins avait été commandée par des entreprises qui en avaient l’intérêt : le chemin de fer du Pacifique Central, les exploitations de bois et de mines. Watkins représentait un concept répandu au XIXe siècle : la destinée manifeste, cette idée selon laquelle les Etats-Unis étaient une terre généreuse, utilisée et consommée à bon escient par ses citoyens. »


carleton-watkins_1Carleton Watkins
carleton-watkins_2Carleton Watkins


Si au premier regard, on admire les clichés de Lindsay Lochman et Barbara Ciurej comme un paysage de possibilités, on se rend néanmoins compte que ces grandes contrées ne sont que dans notre assiette. Que voir dans une vallée de Fruits Loops ou dans une montagne de pain de mie ? Pas grand chose si ce n’est l’appauvrissement de notre propre alimentation et les dangers qu’elle peut comporter. Lindsay et Barbara nous poussent à nous interroger sur le lien entre notre alimentation et notre environnement. Tout ça grâce à une vallée de Fruit Loops… C’est très fort.

Pour aller plus loin :

Marshmallow ChasmLindsay Lochman & Barbara Ciurej
Flamin' Hot MonolithLindsay Lochman & Barbara Ciurej
Monoculture PlainsLindsay Lochman & Barbara Ciurej
Saturated Fat FoothillsLindsay Lochman & Barbara Ciurej
White Bread MountainLindsay Lochman & Barbara Ciurej
BlueDye#1 CliffsLindsay Lochman & Barbara Ciurej


Cet article fait partie du dossier de la semaine du 05.05.14 : La photo culinaire : c’est bon