Home Arles 2015 Natasha Caruana et le coup de foudre

Natasha Caruana et le coup de foudre

535
0
SHARE

Saviez-vous que le cours du cycle ovulatoire des danseuses n’était pas sans effet sur le montant des pourboires érotiques ? C’est l’une des infos très scientifiques que vous pourrez trouver dans l’exploration du phénomène « Coup de foudre » par Natasha Caruana à la salle Henri-Comte. | Article issu de notre tumblr arlésien



AR1MSC2253

Un phénomène qui a forcément à voir avec le regard photographique puisque l’expression anglaise se traduit par « l’amour au premier regard ».


Il y a un peu de tout dans l’expo de Natasha : des photos mises en scène, des schémas anatomiques, des graphiques scientifiques, des livres et bien sûr, du sentiment, beaucoup de sentiment. Tout ça se répond, se complète et s’éclaire mutuellement. Un petit bémol toutefois pour les photos qui illustrent les données scientifiques : elles semblent un peu plates par rapport à l’humour qui transparaît dans les graphiques.



Caruana1


Caruana3

Mais les images de coup de foudre, chacune concentrant l’histoire d’un couple, touchent en plein coeur : un moment fixé dans une lumière particulière, une qualité atmosphérique. C’est arrivé comme ça, à cet instant. Magie qui se condense en une image. Juxtaposés, des diagrammes tirés de planches anatomiques : systoles, mouvements de contraction des chambres du coeur. Et comme un résumé de la démarche aussi légère qu’investie de Natasha Caruana, quelques livres marient science et romantisme amoureux.



Le livre du projet aux éditions trocadéro
Le livre du projet aux éditions trocadéro, dont le lancement est prévu lors de l’édition 2015 de Paris-Photo (infos ici)