Home Relire Vu sur le web Revue Web | 14.01.14

Revue Web | 14.01.14

649
0
SHARE

Une sélection d’articles pour vous ouvrir quelques perspectives, et ce, tous les matins.

Pourquoi cette obsession sur la mort de la photographie ?

Alors que la fin d’année est souvent propice à des analyses et de l’introspection, le lot habituel d’article autour de la mort de la photographie n’a pas échappé à la règle. L’augmentation du nombre des images diminuerait la valeur des « vraies images ». mais le phénomène qu’il est véritablement intéressant d’analyser, c’est cette obsession des professionnels pour la mort de la photographie. De l’apparition des appareils photo argentiques grand public à l’émergence du numérique, la crainte de la mort de la photographie a toujours été présente et Lewis Bush se demande pourquoi.

À lire sur :

duckrabbit.info

Robert Capa en couleur

L’ICP (International Center of Photography), à New York, accueillera du 31 janvier au 4 mai 2014 une sélection de photographies couleurs de Robert Capa. Pourquoi ces clichés sont-ils restés inédits jusqu’à aujourd’hui ? Il paraît qu’il y a un regain actuel d’intérêt pour la photographie couleur.

À lire sur :

lightbox.time.com

Robert Capa, Ernest Hemingway et son fils

© Robert Capa, Ernest Hemingway et son fils

Tomas Dworzack à la recherche d’images dans Instagram

Tomas Dworzack publie des photos d’Instagram dans des petits livres d’artistes tirés à peu d’exemplaires. Tel un curateur, il crée des groupes d’images qui finissent par former, ensemble, un portrait fidèle de notre quotidien, celui que n’importe qui peut aujourd’hui photographier et partager.

À lire sur :

proof.nationalgeographic.com

Tomas Dworzack

Série au hashtag #whitesmoke pour la nomination du pape, Tomas Dworzack

Breaking Bad en expo à Paris

Jusqu’au 2 février, la Fnac du Forum des Halles accueille une exposition « Breaking Bad », série américaine à succès. Costumes et accessoires de tournage sont à l’honneur pour retrouver l’ambiance de la série.

À lire sur :

konbini.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here