SHARE

Avec Artel, les murs de son de la culture rave se transforment en murs de smartphones. Suite à une commande du pôle recherche de l’école Camondo sur les ambiances et les imaginaires, l’atelier de design développe actuellement le projet Post Piper et vient de créer une série d’objets qui ré-imaginent l’ambiance de la fête. On a passé un coup de fil à Paul Marchesseau d’Artel, un mec sympa plein d’idées en tête et de choses à raconter.



Post-piper, école camondo © B.Heller © Atelier Artel 2017


Chez Artel, danser rime avec partager et ce, jusqu’à votre smartphone qui, habituellement, vous sert plutôt à prendre quelques photos souvenirs de la soirée. Les 27 et 28 janvier, le studio de design présentait à l’école Camondo le premier objet d’une série de plusieurs qui, mis ensemble, forment le projet Post Piper. L’idée est de pouvoir déployer un espace festif éphémère