Home Dossiers Paroles de photojournalistes

Paroles de photojournalistes

565
0
SHARE

brenda

Les derniers mois ont été marqués par des évènements très forts à l’international : le conflit en Centrafrique, l’Ukraine, les manifestations au Venezuela… Les photojournalistes ont été sur tous les fronts. La situation toujours plus précaire de ce métier pourtant essentiel est une problématique qui suscite encore beaucoup de questionnement. Cette semaine, nous donnons la parole aux photojournalistes sur OAI13. Chacun d’entre eux nous parlent de leurs actualités, des problématiques auxquelles ils se confrontent et des projets qu’ils préparent.

Crédit photo : Brenda Ann Kenneally


« J’aimerais que les photographes aient une démarche volontariste » Pierre Morel, photojournaliste entretien par Molly Benn

Vendredi 4 avril, le photojournaliste Pierre Morel a publié sur son blog un billet intitulé « Engagez-vous, qu’y disaient ! » dans lequel il exhorte les jeunes photographes à s’engager et militer dans des organismes de défenses des droits des photographes comme l’UPP, la SAIF, Freelens, etc. « On m’avait prévenu avant de faire ce métier : les photographes sont individualistes. On sait boire des coups dans les rades de Paris. On se célèbre facilement ensemble à Visa pour l’Image (festival de photojournalisme, ndlr). On s’indigne quand un confrère se fait tuer ou censurer. Pourtant, on ne sait pas faire du travail militant et syndical. On ne s’investit pas dans la professionnalité de notre métier », introduit-il. OAI13 a pris contact avec ce jeune photographe militant. Quels sont les combats des photographes aujourd’hui ? Pourquoi est-ce important de militer ? Pierre Morel nous a répondu avec beaucoup de franchise et de simplicité.


Photojournaliste, le « fucking job » de William Dupuy entretien par Carole Coen

William Dupuy est un photographe qui collabore régulièrement avec des titres français et étrangers (VSD, Libération, L’Equipe Mag, Télérama, Yards Magazine…), tout en réalisant des sujets proches du documentaire. Au moment des événements en Ukraine puis en Crimée, un échange sur Facebook sur la situation des photojournalistes freelance nous avait interpellés. Nous en avons fait notre point de départ pour lui poser des questions sur son métier.

Axel Dupeux, un photojournalisme made in USA par Laurent Onde

« Nul n’est prophète dans son pays », voici un dicton qui peut caractériser le parcours d’Axel Dupeux. Comme beaucoup de photographes, sa carrière a commencé par quelques galères. Après une formation photo parisienne, il a accepté un peu tout et n’importe quoi pour vivre de sa passion. Mais il a très vite compris qu’il s’épanouirait sûrement plus ailleurs. Il est donc allé voir si le rêve américain existait…

Être photojournaliste au Caire, entretien avec Virginie Nguyen Hoang entretien par Carole Coen

Si beaucoup de photojournalistes se déplacent dans le monde au gré de l’actualité, certains font le choix de se baser à l’étranger. La photographe Virginie Nguyen Hoang est de ceux-là. Après un stage de fin d’études dans un quotidien égyptien, elle a décidé, il y a deux ans, de s’installer au Caire. Jeune, journaliste et femme, comment vit-elle cette première expérience professionnelle dans un pays en proie à de profonds et violents bouleversements ?