Home Portfolios « Natura Morta » de Maria Ionova-Gribina

« Natura Morta » de Maria Ionova-Gribina

647
0
SHARE

La mort fait partie de la vie. Elle la termine et la prolonge. Quand le deuil arrive, le départ peut se faire dans le noir et la douleur ou au contraire dans la couleur et la joie. Dans sa série « Natura Morta », la photographe russe Maria Ionova-Gribina nous montre la beauté de la mort.



Maria Ionova-Gribina  3_medium

Cette série a comme point de départ un souvenir d’enfance. Maria Ionova-Gribina s’est rappelé d’une sépulture faite avec son frère pour une petite taupe trouvée morte dans leur jardin. En guise de funérailles, les enfants lui ont construit une tombe avec des pierres et quelques fleurs. Ce moment touchant où l’innocence infantile rencontre la réalité mortuaire. Les enfants peuvent avoir cette capacité de transformer une douleur en une joie. Par un geste, par une parole, ils réécrivent la vie. Maria a voulu retrouver cette naïveté lors de ses vacances au bord de la mer. Au cours de ces promenades en vélo, elle a découvert des animaux morts naturellement ou accidentés. Pour garder une trace, elle a décidé de fixer leur mort par une composition photographique colorées et pleine de vie. Quand la mort se colore avec des fleurs…



Maria Ionova-Gribina IMG_0653_-_копия_medium

Maria Ionova-Gribina 2_medium

Maria Ionova-Gribina 1_medium

Maria Ionova-Gribina  птитчка2013_4861_medium

Maria Ionova-Gribina  д-2_medium

Maria Ionova-Gribina  IMG_1663-2_medium

Maria Ionova-Gribina  IMG_0603_-_копия_2_medium

Maria Ionova-Gribina  7_medium

Maria Ionova-Gribina  6_medium

Maria Ionova-Gribina  5_medium

Maria Ionova-Gribina  4_medium


Toutes les photos : ©Maria IonovaGribina

En savoir plus sur Maria Ionova-Gribina