Home Portfolios Léa Habourdin, Notes sur l’attraction

Léa Habourdin, Notes sur l’attraction

766
2
SHARE
Léa Habourdin

Léa Habourdin, photographe diplômée de l’Ecole nationale d’Arles, a travaillé sur les relations humaines par le prisme du monde sauvage, notamment avec sa série « Cahier de doléances », qui lui a valu la Bourse du Talent en 2011 et le prix du jury des Boutographies 2011. Aujourd’hui, elle élargit ce prisme avec sa série « Preuves objectives, notes sur l’attraction ».


« Il a été question, dans mes séries précédentes, d’observer les relations humaines et tenter d’en souligner les subtilités par le biais d’une représentation du monde sauvage. “Preuves objectives, notes sur l’attraction” ouvre un chemin parallèle à cette réflexion en regardant l’érotisme par les lunettes objectives de la science. Bien sûr, ceci ne vise qu’à souligner mon impossibilité à dépeindre ce sentiment extatique et fascinant qu’est l’attirance des corps et ce projet tente de se vouloir documentaire d’un sujet résolument et profondément subjectif.

Il sera donc question d’attraction terrestre, autrement dit de gravitation, cette force qui, en nous ancrant au sol, nous permet de rêver au flottement, à la suspension et à la dérive. Par esprit de contradiction, il sera donc aussi question d’envol.

Cette série résulte d’une prise de vue quotidienne depuis un an et demi, traquant l’emmêlement, le baroque, la courbe, le pli, l’amour. » Léa Habourdin







Léa HabourdinLéa Habourdin

SHARE
Previous articleLa photographie plénoptique, la révolution oubliée
Next articleRevue Web | 24.09.13
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.

2 COMMENTS

Comments are closed.