Home Portfolios Jon Rafman et les yeux de Google

Jon Rafman et les yeux de Google

837
0
SHARE
Jon Rafman, portfolio, expose au mois de la photo de Montréal une série d'images tirées de Google Street View

L’artiste et cinéaste canadien Jon Rafman est l’auteur de la série 9 eyes. Ces neuf yeux qui donne le titre à ce projet ne sont pas les siens, mais ceux de la voiture Google et ses 9 caméras qui enregistrent les rues de ce monde pour Google Street View. Et si Jon Rafman n’est pas l’auteur technique de ces photographies, c’est pourtant lui qui les a sélectionnés parmi les kilomètres d’images en ligne.

Le résultat est troublant. Si l’objectif de Google est « d’organiser les informations à l’échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous », Jon Rafman, lui, a créé un tout autre monde : extra-terrestre, post-apocalyptique, étrange, étranger… Les êtres vivants y adoptent un comportement bizarre, tous les paysages semblent être désertés de leur présence humaine. Mais au delà de nous présenter un nouveau monde, Jon Rafman va plus loin grâce à cette série : il soulève plusieurs questions.

Quelle esthétique Google utilise-t-il pour cartographier la Terre ? Cette esthétique peut-elle être considérée comme objective ? Si non, que dit cette esthétique de la vision de Google sur le monde ? Alors que la surveillance a souvent eu une mauvaise image auprès des populations, comment considère-t-on l’enregistrement de la planète dans sa globalité, quitte à immortaliser nos faits et gestes sans notre consentement ?
Si la photographie numérique et la manipulation digitale a ébranlé le mythe de l’instant décisif, Jon Rafman ne renoue-t-il pas avec le début de l’histoire photographique en sélectionnant des instants incroyablement étranges ?
Enfin, quel est le rôle de l’artiste dans un tel projet. Jon Rafman n’est-il que l’iconographe de 9 eyes ? Sans son intervention artistique, quel regard porte-t-on dans Google Street View ? Que regarde-t-on ? Que voit-on ?

[box type= »1″ width= »500″ align= »left »]

METADONNÉES

L’auteur, Jon Rafman

[list]

  • Né en 1981, vit et travaille à Montréal.
  • Représenté par Zach Feuer Gallery (New York), la galerie antoine Ertaskiran (Montréal), la Seventeen Gallery (Londres), et la M+B Gallery (Los Angeles).
  • A exposé Contact Photo Festival, au Museum of Contemporary Canadian Art, aux Rencontres d’Arles, au New Museum à New York, au Musée d’art contemporain de Rome, et au festival Ars Electronica de Linz, en Autriche.
  • Le site : 9 eyes
Google Street View

[list]

  • Service lancé en 2007
  • Le projet utilise la technologie Immersive Media qui permet de fournir une vue de la rue à 360 degrés en n’importe quel point donné.
  • Une voiture équipée de caméras circule dans les rues en prenant des images, qu’un logiciel propriétaire de Google assemble pour donner l’impression de continuité.
  • Le projet est controversé en raison d’atteintes alléguées envers la vie privée.

[/box]