Home Non classé L’instant décisif est dans Google Street View : Michael Wolf

L’instant décisif est dans Google Street View : Michael Wolf

1926
1
SHARE
Michael Wolf, Google Street View

[box]Cet article fait partie du dossier de la semaine du 02.12.13 : Le photographe derrière l’écran[/box]

Michael Wolf, photographe allemand, a réalisé en 2011 une série de photographies réalisées dans Google Street View intitulée « A Series of Unfortunate Events ». Récompensé en 2011 par une mention spéciale du World Press Photo grâce à une image de cette série, Michael Wolf créée la polémique. Une capture dans Google Street View, due au complet hasard, peut-elle être considérée comme un travail documentaire ? Retrouve-t-on la notion d’instant décisif dans cette nouvelle approche artistique ?

par Molly Benn | Toutes les images © Michael Wolf



Michael Wolf, Google Street View

Photographe derrière son écran

Michael Wolf photographie au sens littéral. En effet, au lieu d’user de la capture d’écran, il photographie son propre ordinateur lorsqu’il parcourt le monde à travers Google Street View. Les images de sa série « A Series of Unfortunate Events » arbore une esthétique qui fait apparaître les pixels de l’ordinateur, tel un filtre sur la réalité. Seulement, cette réalité est due au hasard. Toutes les images que collectionne Michael Wolf n’existe que par le moment aléatoire où la voiture Google passe pour les capturer. Le photographe n’a donc aucune prise sur l’image enregistrée. Son travail consiste en la longue recherche d’instants incongrus tels qu’un camion enflammé ou un homme faisant ses besoins derrière une voiture.



Michael Wolf, Google Street View


Michael Wolf, Google Street View

Travail documentaire et conceptuel

Quand Michael Wolf postule en 2011 au World Press avec l’une de ses images tirées de Google Street View, il s’inscrit clairement dans une provocation (source : British Journal of Photography). En présentant son travail comme photojournalistique ou documentaire, il remet en question le métier même de photojournaliste. Peut-on capturer des images réalisées au hasard à travers le monde, se les approprier et dire qu’on en fait une information ? Non, si le sujet est dans l’image.

Mais dans le cas de Michael Wolf, l’information n’est pas dans l’image mais dans le moyen. Les instants qu’il capture dans Google Street View font état d’un monde parfois indifférent, où l’on peut laisser des grand-mères à même le sol, parfois rude quand on y voit des enfants s’acharner sur un autre enfant, parfois poétique quand c’est un pigeon en plein vol que l’on découvre au premier plan. Mais le moyen qu’emploie Michael Wolf pour capturer le monde révèle les problématiques de vie privée qu’engendre l’utilisation de Google Street View. Plus que les caméras de vidéosurveillance qui enregistre nos faits et gestes, Google Street View les immortalise et les met en ligne pour l’ensemble des internautes.



Michael Wolf, Google Street View

Après « A Series of Unfortunate Events », Michael Wolf a continué son travail sur Google Street View. Il a parcouru des zones très fréquentées comme Manhattan ou les alentours de la Tour Eiffel. Il a collectionné les doigts d’honneur, réalisé une série de portraits floutés et utilisé les éléments graphiques de Street View pour créer une relation entre les éléments photographiés. Pour lui, l’important aujourd’hui est de questionner les frontières du medium. Google Street View fait sans conteste partie de notre monde, il est essentiel d’intégrer cet élément à nos questionnements.



Michael Wolf, Google Street View


Michael Wolf, Google Street View


Michael Wolf, Google Street View


Michael Wolf, Google Street View


Michael Wolf, Google Street View


Michael Wolf, Google Street View




[box]

Vous aimez le magazine? N’hésitez pas a nous suivre sur Facebook

[/box]

SHARE
Previous articleL’INSIDER dans l’atelier de Mazaccio et Drowilal
Next articlePLANS PROS #15 | pour les photographes
Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle en a été la rédactrice en chef jusqu'en 2015. Elle est maintenant Community Editor FR pour Instagram. Ses opinions sur OAI13 sont les siennes et pas celles d'Instagram.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here