Home Relire Livres Photo Lisa Kereszi, les femmes, les Bikers, un père et l’Amérique

Lisa Kereszi, les femmes, les Bikers, un père et l’Amérique

381
0
SHARE
the_more_i_learn_about_women_Kereszi_4

Alors qu’elle réalise des recherches pour son précédent livre, Joe’s Junk Yard qui fait le récit de la casse automobile gérée par sa famille depuis plusieurs générations, la photographe Lisa Kereszi tombe sur de vieilles photographies prises par son père. Un album de clichés de femmes pris lors de réunions de Bikers dans les années 70 – 80 que l’artiste se réapproprie et transforme en un portrait de l’Amérique, de la féminité et surtout de son père.



the_more_i_learn_about_women_Kereszi_6

Lisa Kereszi est une artiste américaine née en 1973. Elle grandit en banlieue de Philadelphie, dans la casse automobile familiale. Après un diplôme de photographie et de littérature, elle emménage à New-York où elle devient assistante de Nan Goldin tout en poursuivant ses études en arts visuels.

the_more_i_learn_about_women_Kereszi_4

Dans The more I learn about women,, dont le titre fait référence à l’expression américaine « The more I learn about women, the more I love my motocycle », Lisa Kereszi réunit et retravaille les photographies prises par son père qu’elle a retrouvées par hasard. Ses images la surprennent et lui en disent plus sur son paternel que ses souvenirs. Ces portraits de femmes sont comme le contre-champ des absences de ce dernier de la maison familiale. Lisa Kereszi découvre alors la vie cachée et les souvenirs de l’homme qui l’a élevée.

the_more_i_learn_about_women_Kereszi_1

Elle rephotographie ces images, les recadre comme pour se réapproprier le regard de son père. Dissimulant et décadrant les visages, elle repense sa non-relation à cet aspect de la vie de son père. Elle exorcise la gêne ressentie à la vue de ces images.

the_more_i_learn_about_women_Kereszi_3

Entre poses réfléchies et moments volés, ces photographies décrivent le désir suscité par ces femmes tatouées et sexuées au milieu des hommes et des moteurs. Dans l’univers empli de testostérone qu’est celui des Bikers, symbole du rêve américain, Lisa Kereszi tente alors de comprendre la féminité de ces femmes qu’elle n’a jamais rencontrées et la fascination qu’elles ont exercée sur son père.

the_more_i_learn_about_women_Kereszi_5

À l’époque où ont été prises ces photographies, Lisa Kereszi n’avait que 8 ans. Elle les remet alors en perspective avec son regard d’enfant, avec la manière que l’on a, à cet âge-là, de mythifier le monde des adultes et ses secrets.

En savoir plus :

The more I learn about women,, Lisa Kereszi
Editions J&L Books
Se procurer le livre sur internet