PARTAGEZ SUR :

Vincent Robert, né en 1992, est un photographe qui puise ses références entre Rimbaud et Kanye West. Après avoir étudié la photographie en école, Vincent se lance dans sa propre exploration du médium à travers la littérature, l’architecture, la vidéo et l’histoire. Toutes les images : © Vincent Robert | Studio Hans Lucas


LesRaffines_01

« J’ai fait trois ans d’école de photographie à Paris. Je ne savais pas vraiment où aller. » Vincent raconte comment son regard photographique s’est vraiment développé seulement après ses études, au contact de ses projets d’éditions photographique et d’écriture.

« Je m’intéresse beaucoup aux artistes de toutes sortes du XXIè. La photographie rencontre tous les arts, aussi différents qu’ils soient, mais elle se retrouve souvent reléguée au second plan. » Au fil de ses écrits et de ses projets photo, Vincent Robert s’est construit un univers épuré, urbain, mais centré autour de l’humain. « Ma photographie est un mélange de chorégraphie, de musique et d’architecture. J’organise les fragments d’espace au rythme qui me plaît. », explique-t-il.



LesRaffines_02


LesRaffines_03


LesRaffines_04

« J’ai toujours eu l’impression qu’il fallait tout déformer dans l’art. Tout ce qui n’est pas transformé serait insignifiant, ne serait pas beau. Je le vis dans le sens inverse. L’être humain est déjà très beau, plus beau que tout, je n’ai pas besoin de le déformer ou de l’interpréter. »



LesRaffines_05


LesRaffines_06


LesRaffines_07

Le jeune photographe a développé ses derniers travaux photographiques en s’inspirant grandement de la structure de l’album Yeezus, de Kanye West. « Pendant tout l’album on est dans la noirceur, et à la fin on entrevoit un rayon de lumière, on arrive à l’espoir. C’est un schéma qui me touche vraiment, qui m’évoque aussi « Une saison en enfer » de Rimbaud et que j’ai pu développer dans mon ancien projet « L’Incompréhensible Verité ». »


Il nous présente actuellement son dernier travail : « Les Raffinés » (toujours en cours). « Ce projet retrace le chemin d’un homme qui atteint la conscience de soi. C’est une quête spirituelle, c’est la croissance de l’Homme passant de la négation à l’acceptation. Il passe d’être soumis à la perception qu’il a de lui-même à la réalisation de ses forces qui lui permettront de s’ouvrir à l’amour, à l’altruisme. »



LesRaffines_08


LesRaffines_09


LesRaffines_10


LesRaffines_11


LesRaffines_12


LesRaffines_13


LesRaffines_14


Vous pouvez retrouver le travail de Vincent Robert sur son site : vincentrobertphotography.tumblr.com




LesRaffines_15